À surveiller: Canadien National, Alphabet, et Amazon

Publié le 26/10/2022 à 10:21

À surveiller: Canadien National, Alphabet, et Amazon

Publié le 26/10/2022 à 10:21

Par Dominique Beauchamp

Alphabet (GOOGL, 97,60$ US): les remarques des dirigeants déçoivent plus que les résultats

 

Les revenus n’étaient pas loin de la cible et l’accélération de Google Cloud est notable, mais Brad Erickson de RBC Marchés des capitaux se montre plus déçu par les remarques des dirigeants qui pourraient garder le titre sur le banc des punitions pendant quelques trimestres.

L’analyste laisse entendre que la société ne semble pas pressée de réduire ses dépenses malgré la décélération marquée des ventes de publicité tant pour son moteur de recherche que pour YouTube.

Les dirigeants ont «minimisé l’ampleur» de la détérioration de la publicité au troisième trimestre tout en admettant qu’elle sera pire au prochain trimestre, écrit-il. Les investisseurs ont d’ailleurs réagi aux nouvelles perspectives du quatrième en amputant 7,4% au titre à l’ouverture des marchés le 26 octobre.

Avec l’effet négatif de l’appréciation du dollar américain sur les revenus réalisés à l’étranger, le déclin des revenus publicitaires pour les deux à trois prochains trimestres risque de devenir le nouveau consensus, prévient-il.

Brad Erickson reconnaît qu’il est difficile d’y voir clair étant donné que les revenus se comparent à une période exceptionnelle un an plus tôt. «Qu’importe, le scénario pessimiste d’une décélération plus prononcée se matérialise», évoque-t-il.

La chute des marges le déçoit davantage tandis que la hausse des dépenses en infrastructures et le maintien de l’embauche entre autres ne le rassurent pas. L’analyste soupçonne toutefois que des coupes dans les dépenses deviennent plus probables.

Bien qu’il abaisse légèrement ses prévisions pour 2022, 2023, 2024 et 2025 et son cours-cible de 135 à 130 $US, l’analyste recommande toujours l’achat d’Alphabet qui demeure le chef de file incontesté de la pub numérique. Il espère que la société renouera avec la croissance composée des bénéfices dès l’an prochain, espère-t-il.

Dans l’intervalle, il faudra probablement attendre quelques trimestres avant que les inquiétudes au sujet de la trajectoire de l’économie et surtout du nouveau rythme de croissance d’Alphabet ne se dissipent.

Au troisième trimestre, les revenus totaux de 69,1 milliards de dollars américains ont raté la cible par 3%. Les revenus de publicité de 64,5 G$ US ont crû de 2,5%, incluant l’effet négatif de 5% du taux de change. La publicité sur Google a augmenté de 4% au lieu de la hausse prévue de 8% tandis que celle sur YouTube a baissé de 2% au lieu de croître de 3%.

Google Cloud s’est démarquée: la hausse de 37,6% des revenus a non seulement dépassé le consensus par 3%, mais cette croissance est 200 points de pourcentage plus rapide qu’au deuxième trimestre.

En revanche, les marges d’exploitation de 37,9% ont raté la cible de 39,7% des analystes en raison des dépenses en infrastructures (dont les serveurs), le lancement du nouveau combiné Google Pixel 7 et moins d’engagement de la part joueurs aux jeux vidéos.

L’embuche de 12 765 travailleurs au troisième trimestre et des dépenses promotionnelles accrues ont aussi affaibli les marges. Le déclin des marges s’est transmis au bénéfice par action qui a chuté de 24% à 1,06 $US par action.

Amazon (AMZN, 115,23$ US): un titre solide à conserver jusqu’à la reprise

Sur le même sujet

Les autorités américaines de la concurrence déterrent la hache de guerre contre la tech

10:36 | AFP

L'agence fédérale de la concurrence a désormais cinq dossiers en cours contre les géants américains de la tech.

Concurrence: l'Union européenne cible Apple, Alphabet et Meta

25/03/2024 | AFP

L'Union européenne veut protéger l'émergence et la croissance de start-up et améliorer le choix offert aux utilisateurs.

À la une

Comment utiliser votre résidence comme un actif de retraite

Mis à jour à 14:30 | Morningstar

Votre logement constitue souvent votre capital le plus important. Voici les principaux moyens d'en tirer parti.

La chaîne de blocs a causé une crise organisationnelle

Mis à jour à 15:36 | François Remy

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Tout indiquerait que l'écosystème des cryptomonnaies fait face à une crise de gouvernance.

Binance: croissance et réglementation au menu de Richard Teng

09/04/2024 | AFP

Richard Teng revient sur ses priorités, les sommets du prix du bitcoin ou encore les déboires de son prédécesseur.