À surveiller: Rogers, Meta et Alphabet

Publié le 26/04/2024 à 09:49

À surveiller: Rogers, Meta et Alphabet

Publié le 26/04/2024 à 09:49

Par Charles Poulin

Pour réussir son retour vers la croissance organique en câblodistribution, Rogers devra concentrer ses efforts sur la réduction de l’attrition d’abonnés dans l’est du pays ainsi que l’augmentation d’abonnés dans l’ouest. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Rogers, Meta et Alphabet? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

Rogers Communications (RCI.B, 53,99$): vers un retour à la croissance organique du câble

CIBC Marchés des capitaux s’attend à ce que Rogers Communications effectue un retour à la croissance organique dans le secteur du câble d’ici la fin de son exercice financier 2024.

L’analyste Stephanie Price rappelle que la câblodistribution a subi une baisse de 3% au premier trimestre. La direction de l’entreprise s’est toutefois engagée à revenir à une croissance organique positive d’ici le quatrième trimestre.

La CIBC estime que, pour y arriver, Rogers devra concentrer ses efforts sur la réduction de l’attrition d’abonnés dans l’est du pays ainsi que l’augmentation d’abonnés dans l’ouest, en plus de songer à la possibilité d’offrir des services regroupés.

Stephanie Price s’attend également à ce que l’entreprise porte son attention de manière accrue sur les tiers du Canada où elle n’est pas présente.

Du côté du sans-fil, la CIBC croit que Rogers est en bonne position pour être au sommet de l’industrie grâce, notamment, à une addition nette de 61 000 téléphones au premier trimestre. Le revenu moyen par abonné est en hausse de 1% à ce même trimestre par rapport à la même période l’an dernier.

L’entreprise se concentre à diriger sa clientèle vers la marque Rogers, et le nombre d’abonnés nets ajoutés au premier trimestre (98 000) semble indiquer que la stratégie fonctionne, même si l’attrition est de 1,1% (tout de même moins élevée que 1,64% auparavant, souligne l’analyste). La CIBC réduit sa prévision de croissance des services sans-fil de 60 points de base à 4,4% pour l’exercice financier 2024 afin de tenir compte des répercussions aux changements de la politique d’immigration du gouvernement fédéral.

La CIBC maintient sa prévision de surperformance du titre de Rogers face à son secteur d’activités ainsi que son cours cible de 77$.

 

Meta (META, 493,50$ US): les investissements en IA pèsent

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour il y a 10 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.

Bourse: les gagnants et les perdants du 14 juin

Mis à jour il y a 42 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Tesla, AtkinsRéalis et Alithya

Que faire avec les titres Tesla, AtkinsRéalis et Alithya? Voici des recommandations d’analystes.