Et si les Américains changeaient d’avis?

Publié le 26/04/2024 à 14:32

Et si les Américains changeaient d’avis?

Publié le 26/04/2024 à 14:32

Par John Plassard

(Photo: Getty Images)

EXPERT INVITÉ. La course entre le président Joe Biden et Donald Trump a été incroyablement stable, mais un quart des électeurs sont toujours prêts à changer d’avis sur le candidat qu’ils ont l’intention de soutenir, selon les résultats récemment publiés du dernier sondage national de NBC News.

À près de six mois du scrutin, 26% des électeurs inscrits déclarent qu’il est possible qu’ils votent pour un autre candidat à la présidence en novembre, tandis que 66% des personnes interrogées affirment avoir pris leur décision.

Presque la même proportion d’électeurs qui soutiennent actuellement Biden (81%) ou Trump (78%) déclarent également qu’ils n’ont pas l’intention de changer leur vote. Mais de nombreux électeurs qui soutiennent actuellement des candidats tiers sont prêts à choisir un autre candidat.

C’est le cas de 61% des électeurs qui soutiennent le candidat indépendant Robert F. Kennedy Jr. (Kennedy a obtenu le soutien de 13% des personnes interrogées dans un match hypothétique avec Biden, Trump, la candidate du parti vert Jill Stein et le candidat indépendant Cornel West).

Les électeurs qui se disent prêts à changer d’avis ont tendance à être plus jeunes, en particulier les jeunes femmes, les indépendants et les électeurs qui ont des sentiments négatifs à l’égard de Trump et de Biden.

Environ 4 électeurs sur 10 âgés de 18 à 34 ans déclarent qu’ils pourraient changer leur vote, de même que 37% des femmes âgées de 18 à 49 ans. Ces électeurs sont aussi légèrement plus susceptibles d’être des personnes de couleur, 32% des électeurs hispaniques déclarant qu’ils pourraient changer d’avis, suivis par 29% des électeurs afro-américains et 25% des électeurs blancs.

 


Ce texte est tiré de l’infolettre quotidienne de John Plassard, gracieuseté de Mirabaud

 

** Veuillez prendre note que les visuels de notre expert sont présentés en anglais à titre informatif et ne peuvent être traduits par notre équipe. Merci de votre compréhension.

 

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

Il y a 55 minutes | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour à 17:19 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.