L’éthique ou le facteur trop silencieux BLOGUE INVITÉ. Le questionnement éthique a pris progressivement plus de place dans nos organisations.
ESG: le facteur E a-t-il encore sa place? BLOGUE INVITÉ. Le facteur E est sûrement celui qui possède la plus grande notoriété de la triade.
ESG: le facteur S ou l'enfant du milieu BLOGUE INVITÉ. Le facteur social (S) souffre du syndrome d'enfant du milieu qui cherche sa place au sein de la fratrie.
ESG: doit-on modifier la composition des CA? BLOGUE INVITÉ. Le CA devrait-il être le lieu de prise en compte des intérêts des parties prenantes et d'arbitrage?
CA et ESG: viser au-delà de la simple conformité BLOGUE INVITÉ. Les CA doivent démontrer comment ils intègrent les facteurs ESG à leurs responsabilités.
Garder les facteurs ESG au cœur des préoccupations des entreprises BLOGUE INVITÉ. En temps de crise, on relègue parfois au second plan les facteurs ESG. Ils doivent demeurer une priorité.

À propos de ce blogue

Économiste, titulaire d’une maîtrise en administration des affaires, ainsi que d’une certification en gouvernance, Louise Champoux-Paillé se distingue par une carrière de pionnière dans le domaine des services financiers et professionnels, sa participation à plusieurs conseils d’administration et son engagement à la promotion de la saine gouvernance et de la représentation des femmes au sein des instances organisationnelles. Louise Champoux-Paillé a été présidente fondatrice du Bureau des services financiers, l’ancêtre de l’Autorité des marchés financiers. Elle enseigne la gouvernance et la gestion des risques à l’UQAM et a été nommée récemment co-directrice du Centre Lorenzetti (Université Concordia) dont l’objectif est de créer un carrefour d’expertise et de recherche durablement consacré aux femmes entrepreneuses et dirigeantes. À la recherche constante des nouvelles tendances en matière de gouvernance depuis quinze ans, Louise Champoux-Paillé parcourt quotidiennement différentes publications et études en accordant une attention particulière aux stratégies utilisées par les organisations pour intégrer les facteurs ESG dans leur vision, leur fonctionnement et leur plan de développement et ainsi répondre aux attentes des investisseurs, des actionnaires et de l’ensemble de leurs parties prenantes Louise Champoux-Paillé est membre de l’Ordre du Canada, chevalière de l’Ordre national du Québec, Fellow de l’ordre des administrateurs agréés du Québec et récipiendaire de prix de distinction de l’UQAM et de l’Université Laval. Elle a été admise au Cercle d’excellence de l’Université du Québec. Récemment, la médaille de l’Assemblée nationale du Québec lui était décernée pour l’ensemble de sa carrière.

Louise Champoux-Paillé
Sujets liés

ESG

Blogues similaires

La nouvelle socialisation de l’économie chinoise

Édition du 09 Novembre 2022 | François Normand

ZOOM SUR LE MONDE. Le 20e congrès du Parti communiste chinois marque le déclin d’un modèle économique axé sur le privé.

Se donner les moyens de nos ambitions en alimentation

23/11/2022 | Éliane Brisebois

BLOGUE INVITÉ. La transition socioécologique des systèmes alimentaires du Québec nécessite des efforts collectifs.

Soyez prêts à faire face à une cyberattaque

BLOGUE INVITÉ. Les entreprises doivent mettre sur pied un cyberplan afin d'être prêtes en cas de cyberincident.