À surveiller: Banque Nationale, CIBC et Groupe d’Alimentation MTY

Publié le 01/09/2023 à 10:29

À surveiller: Banque Nationale, CIBC et Groupe d’Alimentation MTY

Publié le 01/09/2023 à 10:29

Par Les Affaires

CIBC (CM, 54,04 $): Une hausse des pertes sur créances plombe un trimestre solide.

 

La Banque CIBC a annoncé que son bénéfice du troisième trimestre a chuté de plus de 10% par rapport à l’année précédente, principalement du a l'augmentation des prévisions pour pertes sur créances.

Les prévisions pour pertes sur créances se sont écartées des prévisions de près de 70% et ont causé une mauvaise surprise ce trimestre pour la Banque canadienne.

Un taux de perte dépréciée de 0,35%, supérieur à la fourchette prévisionnelle de la direction pour l’ensemble de l’exercice financier 2023, qui est de 0,25 à 0,30%, par contre le taux annuel est actuellement d’environ 28 points de base.

Une dépréciation de près de 300 millions de dollars des hypothèques commerciales a donné lieu à 152 millions de dollars de provisions, soit plus de 30% du total trimestriel. La direction indique s’attendre à des pertes de même ampleur au cours des prochains trimestres.

Par ailleurs, CIBC a également provisionné 258 millions de dollars, dont environ 75% étaient dédiés aux prêts à la consommation.

Gabriel Dechaine, analyste à la Financière Banque Nationale, estime que cette décision est conservatrice, mais il trouve difficile de concilier le résultat du trimestre avec les deux derniers alors que CIBC avait abaissé les fonds pour cette catégorie. Il prévoit des provisions plus modestes pour les périodes à venir.

La marge nette sur les intérêts de l’ensemble des secteurs, hors opérations sur le marché, a augmenté de 2 points de base sur le trimestre précédent, ce qui est conforme aux prévisions données par la direction lors du dernier rapport financier et plus élevé la moyenne de ses pairs.

Les secteurs de l’assurance au Canada, +7 points de base sur le trimestre et les activités bancaires américaines, +2 points de base, ont contribué à soutenir la performance.

Gabriel Dechaine s’attend à une marge nette sur les intérêts plus stables au cours du prochain trimestre, alors que les effets de certains éléments uniques s’estompent.

Les perspectives de la marge nette sur les intérêts de CIBC sont positives, la direction maintient sa fourchette de prévisions pour l’ensemble des secteurs allant de 165 à 170 points de base, avec des résultats pour le trimestre de 167 points de base.

Un autre aspect positif du trimestre de CIBC a été une croissance des dépenses autour de 4 à 6% alors que ses pairs ont enregistré une hausse moyenne des coûts de plus de 10%.

Étant donné que la phase d’investissements lourds de la banque est passée et que la discipline en matière de coûts est le mantra du jour, l’analyste de la Financière Banque Nationale pense que la banque peut maintenir son taux de croissance des dépenses actuel.

Gabriel Dechaine abaisse ses prévisions pour le titre de CIBC pour prendre en compte la hausse de prévisions pour pertes sur créances, malgré la hausse de marge nette sur les intérêts. Il réajuste son cours cible à 62 $, une baisse de 2 $, basé sur un ratio de 9 fois le ratio cours sur bénéfices pour l’exercice 2024 et maintient sa prévision de «performance égale au secteur».

 

Matthieu Hains

 

Groupe d’Alimentation MTY (MTY, 65,42$) : qu’y a-t-il au menu?

Sur le même sujet

À surveiller: MTY, Lightspeed et RioCan

16/02/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres MTY, Lightspeed et RioCan? Voici des recommandations d’analystes.

À surveiller: Bombardier, Disney et BCE

09/02/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Bombardier, Disney et BCE? Voici des recommandations d’analystes.

À la une

Les tarifs aériens ont chuté de 14% en janvier en raison de la baisse de la demande

Il y a 28 minutes | La Presse Canadienne

Cependant, le prix d'un billet est resté 10% supérieur par rapport à 2019.

Les coûts et l’échéancier du TGF entre Québec et Toronto ne seront pas connus en 2024

Mis à jour il y a 36 minutes | La Presse Canadienne

Le PDG de VIA TGF, Martin Imbleau, n’a pas bronché lorsque le chiffre de 100 milliards de dollars a été évoqué.

Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par la technologie

Mis à jour il y a 41 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a également terminé dans le rouge.