À surveiller: Banque Nationale, CIBC et Groupe d’Alimentation MTY

Publié le 01/09/2023 à 10:29

À surveiller: Banque Nationale, CIBC et Groupe d’Alimentation MTY

Publié le 01/09/2023 à 10:29

Par Les Affaires
Une quincaillerie

La baisse de 27% du bénéfice de la Banque Nationale sur les marchés financiers a particulièrement retenu l’attention. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de la Banque Nationale, CIBC et Groupe d’Alimentation MTY? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.


Banque Nationale (NA, 94,17$) : le titre écope après les résultats

Semaine difficile pour la Banque Nationale (BN) après l’annonce, mercredi, des résultats de son troisième trimestre de 2023 qui ont raté les principales cibles des analystes qui suivent ses activités.

D’abord, son bénéfice net de 790 M$ représente une baisse de 4% par rapport à la même période l’année dernière, qui se chiffrait plutôt à 826 M$. Cela représente un bénéfice par action ajusté de 2,21$, bien en deçà des 2,37$ auxquels s’attendaient les analystes. Doug Young, de Desjardins, s’attendait pour sa part à un bénéfice de 2,38 $ par action.

La baisse de 27% du bénéfice sur les marchés financiers a particulièrement retenu l’attention. De 279M$ au troisième trimestre de 2022, celui-ci est passé à 205M$, une baisse de 27%. Le consensus des analystes était de 258M$.

«Sur les marchés financiers, le revenu net avant provisions et avant impôts a été de 22% sous nos attentes en raison de la baisse de volume de transactions et la volatilité des marchés», explique Doug Young. «Cependant, poursuit-il, la direction de la Banque s’attend à une normalisation dans ce secteur.»

De plus, souligne les analystes, la Banque Nationale a inscrit des dotations aux pertes de crédit de 111M$. Elles étaient de 57M$ en 2022.

Par conséquent, Desjardins maintient sa recommandation de conserver le titre, mais réduit son cours cible sur un an qui passe de 105 $ à 103 $.

Les bénéfices avant provisions et impôts provenant des marchés internationaux semblent également être une cause de soucis pour les analystes. Pour la finance spécialisée aux États-Unis et ailleurs à l’international, ils se sont situés à 192M$, alors que Desjardins s’attendait à 15M$ de plus.

Ces bénéfices ajustés pour le troisième trimestre sont de 128 M$, cinq de moins que le consensus des analystes. Desjardins y voyait un potentiel de 142 M$.

« Les résultats dans ce secteur sont inférieur à nos attentes, explique Desjardins. La filiale cambodgienne ABA Bank, qui constitue une grande partie de ce secteur, continue de subir d’importantes pressions sur ses marges nettes d’intérêt. […] Cette détérioration s’explique par un ralentissement de l’économie du Cambodge. »

Rappelons qu’en 2019, la Banque Nationale a porté à 100 % sa participation dans ABA Bank (Advanced Bank of Asia Limited) qui, à ce moment, comptait des actifs de plus de 5,3 G$.

À la clôture des marchés, mardi, la valeur de l’action de la Banque était de 100,47$. Deux jours plus tard, elle avait reculé à 94,17$. Cependant, elle reste encore loin de son creux des 52 dernières semaines de 82,17$, atteint en octobre 2022.

 

Dominique Talbot


CIBC (CM, 54,04 $): Une hausse des pertes sur créances plombe un trimestre solide.

 

Sur le même sujet

À surveiller: Bombardier, Cascades et Apple

12/04/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Bombardier, Cascades et Apple? Voici des recommandations d’analystes.

Un investisseur demande à Gildan de tenir l'assemblée générale annuelle sans délai

Il ne fait pas confiance au conseil d'administration actuel de l'entreprise pour superviser un processus de vente.

À la une

Vente à découvert: Reddit aura-t-elle besoin de sa propre armée?

Édition du 10 Avril 2024 | Denis Lalonde

EN ACTION. La première fois que j’ai porté une attention à Reddit (RDDT, 45,42 $US), ...

BRP: les analystes ont déjà les yeux tournés vers l'exercice 2026

Édition du 10 Avril 2024 | Denis Lalonde

LE TAUREAU CONTRE L'OURS. Que vous soyez optimiste ou pessimiste, retrouvez l’analyse d’un titre en deux parties.

FMI: la taxation des plus riches au menu

Il y a 20 minutes | AFP

Le Brésil a fait de la question de l’imposition des plus riches un des principaux sujets de sa présidence du G20.