À surveiller: Microsoft, Shopify et Air Canada

Publié le 28/07/2022 à 08:00

À surveiller: Microsoft, Shopify et Air Canada

Publié le 28/07/2022 à 08:00

Par Denis Lalonde

Shopify (SHOP, 33,97 $US, 43,75 $CA) : est-ce que le pire est passé?

Le fournisseur de solutions de commerce électronique Shopify a fait état de résultats inférieurs aux prévisions pour son deuxième trimestre terminé le 30 juin, mais cela n’a pas empêché le titre de rebondir quelque peu mercredi après une difficile séance la veille.

Durant le trimestre, Shopify a récolté des revenus de 1,3 milliard de dollars américains (G$US), en hausse de 16% sur un an, alors que le consensus des analystes était à 1,33 G$US. L’analyste de la Banque TD, Daniel Chan, était un peu plus optimiste à 1,35 G$.

Ce dernier note malgré tout que les revenus d’abonnements ont été conformes aux prévisions à 366,4 millions de dollars américains (M$US), en hausse de 10% sur un an, alors que les analystes anticipaient 364,5 M$US. Les revenus attribuables aux solutions destinées aux marchands ont atteint 928,6 G$US, en hausse de 18% sur un an, moins que les 977,4 M$US attendus.

La perte nette par action a également été inférieure aux prévisions à 0,03 $US, alors que les analystes prévoyaient un bénéfice de 0,03 $US.

«La perte avant intérêts et impôts de 41,8 M$US est attribuable à la hausse significative des investissements dans la croissance de l’entreprise. Le consensus des analystes tablait sur un bénéfice de 26,1 M$US», analyse Daniel Chan.

Le volume de marchandises brut négocié par le biais de la plateforme de Shopify a atteint 46,9 G$US, en hausse de 11% sur un an, alors que les analystes anticipaient en moyenne un chiffre de 49 G$US. «Ce chiffre inférieur aux prévisions est probablement attribuable à la normalisation du volume des transactions provenant du commerce électronique, alors que les consommateurs sont de plus en plus de retour dans les boutiques physiques», croit l’analyste.

«2022 sera une année de transition pour Shopify. La direction de l’entreprise croit que le commerce électronique profite d’un vent de dos séculaire, tout en évoluant dans un environnement macroéconomique difficile», dit-il.

Shopify prévoit que la croissance de son volume de transactions sera supérieure à la moyenne de l’industrie durant la deuxième moitié de 2022 et que l’ajout de nouveaux marchands à sa plateforme d’ici la fin de l’année dépassera les chiffres dévoilés pour la seconde moitié de 2021.

L’entreprise a dévoilé mardi qu’elle allait réduire son effectif de 10% parce qu’elle avait surestimé la croissance du commerce électronique. Le titre de la société avait mal réagi, terminant la journée sur une baisse de près de 14% à 40,69 $.

Hier, le titre a récupéré 11% à 45,17 $.

Daniel Chan réitère sa recommandation de «conserver» le titre de Shopify et son cours cible sur un an de 40 $US.

 

Air Canada (AC, 16,96 $): enfin un recul du prix du carburant

Sur le même sujet

À la une

L'enfer du travail à la maison avec un TDAH

Il y a 54 minutes | Dominic Gagnon

EXPERT INVITÉ. Le travail à la maison peut être difficile avec un TDAH, mais voici des conseils pour y arriver.

L'actif de la Caisse de dépôt et placement du Québec en hausse de 32 milliards de dollars

Mis à jour à 11:07 | Dominique Talbot

Selon la direction, l’année 2023 a été marquée par une forte volatilité.

CDPQ: la valeur de son portefeuille immobilier a reculé de 6,2% en 2023

Mis à jour à 11:38 | Denis Lalonde

Le portefeuille immobilier de la Caisse a connu une année 2023 difficile, mais moins que son indice de référence.