À surveiller: Couche-Tard, Savaria, et Sleep Country

Publié le 20/07/2022 à 08:50

À surveiller: Couche-Tard, Savaria, et Sleep Country

Publié le 20/07/2022 à 08:50

Par Dominique Beauchamp

Sleep Country (ZZZ, 28,00$): la croissance du détaillant redevient plus normale, mais son titre est bon marché

Alors que l’action du principal détaillant de matelas au pays regagne 15% en cinq séances sans raison apparente, Patricia Baker, de Banque Scotia, s’attend à ce que la croissance de Sleep Country se modère au deuxième trimestre après la frénésie pandémique.

La demande pour les matelas était si vigoureuse que les ventes par magasin comparable de matelas avaient grimpé de 66%, celles des accessoires de 69,8%, au deuxième trimestre de l’exercice 2022 par rapport à la période de confinement en 2021.

Il est d’ailleurs plus pertinent de se fier aux revenus qu’aux ventes comparables étant donné les distorsions des deux dernières années, dit-elle.

Pour le trimestre qui sera dévoilé le 28 juillet, Patricia Baker table sur une hausse de 4,1% des revenus (à 200 millions de dollars), de 3,5% des ventes par magasin comparable, de 1,1% du bénéfice d’exploitation (à 44,2 M$) et de 2,1% du bénéfice par action à 0,49$.

Malgré ce retour à la normale, l’analyste prévoit une solide hausse de 7,4% des profits bruts et de 110 points de pourcentage de la marge brute parce que Sleep Country a pu accroître le prix de vente moyen par unité vendue.

«Si la demande ralentit de la part des consommateurs plus sensibles aux prix, celle pour les produits de moyen et de haut de gamme reste robuste», évoque-t-elle.

La hausse des prix de ventes et des revenus aideront le marchand à éponger ses coûts fixes explique aussi l’analyste qui prévoit une augmentation de 13,6% des frais généraux et administratifs en raison de dépenses en marketing plus élevées.

Sleep Country/Dormez-vous a mené une stratégie systématique depuis son entrée en Bourse en 2015 pour rejoindre et attirer les clients et élargir son marché, soutient Patricia Baker qui s’attend à ce que le commerçant continue à gagner des parts de marché. L’évaluation actuelle de 8,7 fois les bénéfices prévus en 2023 sous-estime ce profil de croissance.

Le multiple d’évaluation devrait se rétablir à mesure que le détaillant «exécutera sa stratégie».

Elle renouvelle sa recommandation d’achat. Son cours cible de 47$ offre un rebond potentiel de 68%.

Sur le même sujet

À surveiller: la Banque CIBC, la Banque TD et Empire

02/12/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de la Banque CIBC, de la Banque TD et d'Empire ?

À surveiller: Saputo, Rogers et Banque Nationale

01/12/2022 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Saputo, Rogers et Banque Nationale? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Leader, soyez engagé(e)s!

Il y a 34 minutes | Claudine Bergeron

BLOGUE INVITÉ. Certaines personnes cultivent un peu trop la pensée magique.

Bourse: les marchés boursiers nord-américains retraitaient en fin de matinée

Mis à jour il y a 22 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice phare de la Bourse de Toronto en baisse de 190 points à midi.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Mis à jour à 08:24 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés boursiers occidentaux calent.