Le phénomène de l'influenceur influencé

Publié le 01/11/2023 à 15:00

Le phénomène de l'influenceur influencé

Publié le 01/11/2023 à 15:00

«Ne négligez jamais le pouvoir d’un bon «packaging» et d’une bonne expérience client. Surtout si vous envoyez votre produit en cadeau à un créateur de contenu.» (Photo: 123RF)

EXPERT INVITÉ. «J’ai l’impression que les créateurs et les créatrices de contenus sont inaccessibles.» 

«Je ne crois pas pouvoir me permettre de faire du marketing d’influence avec mon budget actuel.»

«Comment faire pour choisir le bon influenceur pour mon entreprise?»

Voici des phrases que j’ai entendues souvent depuis mes débuts dans la sphère du marketing d’influence, il y a presque 4 ans déjà.

Comme plusieurs entreprises en 2023, vous désirez faire des campagnes de marketing d’influence, mais les 3 questions ci-haut hantent vos journées et vous empêchent d’avancer?

Alors, je crois que ce billet vous intéressera. 

Sans plus tarder, laissez-moi vous expliquer le phénomène de ce que j’aime appeler l’influenceur influencé. Ou si vous préférez, comment être tellement bons sur les médias sociaux que vous attirerez vous-mêmes les influenceurs vers votre entreprise, au lieu de devoir les contacter.

 

L’image de votre marque sur les médias sociaux

Si vous l’avez lu, dans mon dernier billet (que vous pouvez retrouver juste ici), je vous parlais de l’importance de raconter votre histoire et d’avoir une image de marque authentique. Le bon marketing d’influence n’y fait pas exception.

Vous comprendrez rapidement que je suis un gars qui aime faire des liens, parce que comme on le dit en bon québécois: «Toute est dans toute».

Pour commencer, mettons quelque chose au clair, en marketing d’influence, comme dans la création de contenu, il n’y a pas de recettes magiques. Tout part de vous-mêmes. 

Qu’est-ce qui vous différencie des autres entreprises? 

Pourquoi vous plutôt qu’une autre? 

Vous savez, faire du marketing d’influence c’est faire de la séduction. Il faut non seulement convaincre votre client d’acheter chez vous, mais il faut aussi séduire l’influenceur à vous choisir VOUS, au lieu de votre compétiteur.

Si aviez à faire l’exercice de vendre votre entreprise en 60 secondes avec un Elevator Pitch quelles phrases me diriez-vous? 

Vous ne le savez pas? Faites l’exercice maintenant et continuez la lecture par la suite. 

Maintenant, je vous vois déjà venir: non, l’argent n’est pas la solution à tout.

Croyez-moi, j’en ai vu des créateurs de contenu refuser 25 000$ parce que l’entreprise ne correspondait pas à ses valeurs.

Si vous souhaitez attirer le bon créateur vers votre entreprise, soyez le plus humain possible. On dit que le consommateur achète l’histoire avant le produit. Moi je vous dis que l’influenceur choisit l’humain derrière l’entreprise avant l’argent.

Il suffit d’être tellement bons que vous ne leur donnez pas le choix de vous choisir.

«Oui, mais Jay, être bon, comment puis-je faire ça? Je viens de te dire que je suis mélangé juste quand je lis le mot influenceur.»

 

À SUIVRE: Voici donc 3 trucs hyper simples:

À propos de ce blogue

Cumulant plusieurs années d’expérience en marketing d’influence, Jérémy Grandmont a toujours été un passionné de création de contenu. Maintenant travailleur autonome dans ce domaine, il conseille les créateurs dans leur «branding personnel » et leurs partenariats, il donne des conférences et formations pour démystifier le marketing d’influence en entreprise et il accompagne des clients dans leurs stratégies de création de contenu. Lui-même créateur de contenu à ses heures, il est toujours partant pour discuter d’idées créatives. À travers ses textes, il espère vous faire voir un regard différent sur l’univers grandissant du secteur numérique et de la création de contenu.

Jérémy Grandmont
Sujets liés

Reseaux sociaux

Sur le même sujet

L'EDI en entreprise: au-delà de la polarisation

COURRIER DES LECTEURS. Comment en faire une pratique plus applicable et adaptée à nos milieux d'affaires?

Comment se protéger légalement en cas de divorce?

24/05/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. «Je me marie et souhaite mieux comprendre les lois sur les régimes matrimoniaux.»

Blogues similaires

L'art d'être plus efficace

21/05/2024 | Nicolas Duvernois

EXPERT INVITÉ. «J’ai décidé de ne plus subir la technologie et de l’utiliser, sous mes conditions.»

Célébrer l'échec est stupide!

23/05/2024 | Dominic Gagnon

EXPERT INVITÉ. Il ne faut pas célébrer l’échec rapide d’une start-up, mais plutôt un échec qui fournit un apprentissage.

Les chroniques d'un client (parfois) découragé

EXPERT INVITÉ. Qu'ont en commun le cannabis, une sécheuse et de la poutine?