À surveiller: Québecor, Cominar et Pages Jaunes

Publié le 12/11/2018 à 09:33

À surveiller: Québecor, Cominar et Pages Jaunes

Publié le 12/11/2018 à 09:33

Que faire avec les titres de Québecor, Cominar et Pages Jaunes? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Québecor (QBR.B, 27,62$): solides résultats

RBC Marchés des capitaux renouvelle une recommandation "surperformance".

Drew McReynolds indique que les résultats du troisième trimestre sont parmi les plus solides qu'il ait observés chez la société dans les cinq dernières années. Il révise à la hausse ses prévisions d'abonnements et de marge chez Vidéotron.

L'analyste note que le titre s'est régulièrement apprécié au cours des deux dernières années et que l'écart avec les pairs s'est grandement rétréci (le titre est à 7 fois le BAIIA à venir alors que les pairs sont à 7,5 fois).

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

Même si le rattrapage lui apparaît désormais largement effectué, il estime que l'action offre toujours un attrayant potentiel de croissance. Il souligne que la valeur nette estimée continue de croître dans la haute fourchette à un chiffre (croissance parmi les meilleures du secteur) grâce au momentum dans le sans fil, une résilience dans le filaire qui devrait augmenter grâce à Helix/X1, et une forte exécution.

M. McReynolds note également que Vidéotron a une solide présence au Québec et est immunisée contre la menace Shaw/Freedom dans le sans fil.

La cible est haussée de 30$ à 33$.

À la une

Le Canada annonce de nouvelles sanctions contre la Russie et la Biélorussie

Justin Trudeau a annoncé de nouvelles sanctions contre 74 personnes et entreprises en Russie et en Biélorussie.

Après avoir créé votre site, protégez-le!

SatelliteWP a développé un outil gratuit pour vérifier si vous êtes à risque d’une cyberattaque.

Le futur véhicule coté de Trump visé par une enquête fédérale

12:18 | AFP

L'action Digital World Acquisition Corp est censée fusionner avec le nouveau réseau social de Donald Trump.