À surveiller: BRP, Brookfield, et Shawcor

Publié le 14/09/2022 à 08:54

À surveiller: BRP, Brookfield, et Shawcor

Publié le 14/09/2022 à 08:54

Par Dominique Beauchamp

BRP a tout de même surpassé ses attentes au deuxième trimestre. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de BRP, Brookfield Management et Shawcor? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

BRP (DOO, 89,49$): solide deuxième trimestre et rattrapage en vue par la suite

Comme l’avait espéré Derek Dley de Canaccord Genuity, la forte demande pour les véhicules côte à côte et la hausse des prix de vente de l'ensemble des produits ont compensé en partie les problèmes d’approvisionnement et la disponibilité limitée des motomarines si bien que BRP a dévoilé des revenus et un bénéfice d’exploitation record et supérieurs aux consensus.

BRP a surpassé ses attentes au deuxième trimestre. Les revenus ont bondi de 28% à 2,4 milliards de dollars, soit 6% de plus que la moyenne des prévisions des analystes tandis que le bénéfice d’exploitation de 418 millions de dollars a surpassé les estimations par 4,7%.

La marge brute a néanmoins reculé de 520 points de pourcentage à 24,7% en raison des coûts additionnels qu’ont entraînés les perturbations dans la chaîne d’approvisionnement et l’inflation (logistique, matières premières et salaires), précise l’analyste.

Le bénéfice dilué normalisé de 2,94 $ par action est 20% plus élevé qu’un an plus tôt et 11% supérieur au consensus de 2,65 $.

Le fabricant de Valcourt a pu relever ses perspectives annuelles, car la chaîne d’approvisionnement s’améliore tandis que sa capacité de production et la cadence de livraisons augmenteront à partir de la seconde moitié du prochain trimestre.

Pour 2023, la hausse prévue des revenus de produits toutes saisons passe ainsi de 30-35% à 33-38% tandis que celle des produits saisonniers de 22-27% à 24-29%.

Le bénéfice d’exploitation normalisé devrait progresser de 14 à 17% au lieu de la prévision antérieure de 12 à 15%.

Enfin, le bénéfice normalisé prévu passe d’une fourchette de 11 à 11,35 $ par action à une autre de 11,30 à 11,65 $ par action, soit une croissance de 14 à 17%. Le consensus s'établit à 11,27 $.

BRP s’attend donc à finir l’année en force et prévoit un fort bond de plus de 50% du bénéfice ajusté au troisième trimestre, suivi d’une hausse encore forte de plus de 55% de ce bénéfice, au dernier trimestre de l’année.

Avant la téléconférence trimestrielle, l’analyste maintient sa recommandation d’achat et son cours cible de 136 $.

L'action se rétablit après avoir touché un plancher annuel de 75,97$ en mars. Malgré ce regain de 18%, le titre reste 28% sous le record de 125 $ atteint en septembre 2021. 

 

 

Brookfield Management (BAM, 49,39 $ US): le gestionnaire d’actifs veut doubler sa valeur intrinsèque d’ici cinq ans

Sur le même sujet

À surveiller: BRP, Canadien National et Banque Royale

Que faire avec les titres de BRP, Canadien National et Banque Royale? Voici quelques recommandations d'analystes.

À surveiller: Dollarama, BRP et Banque Scotia

29/11/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Dollarama, BRP et Banque Scotia? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

L’IA urbaine, pour des villes plus efficaces

Il y a 43 minutes | Hugues Foltz

BLOGUE INVITÉ. Les villes intelligentes s’appuient sur les technologies pour, entre autres, améliorer la qualité de vie.

Titres en action: AltaGas

Mis à jour à 12:38 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Leader, soyez engagé(e)s!

BLOGUE INVITÉ. Certaines personnes cultivent un peu trop la pensée magique.