À surveiller: Agnico Eagle, Cogeco Communications et TFI International

Publié le 01/11/2022 à 10:41

À surveiller: Agnico Eagle, Cogeco Communications et TFI International

Publié le 01/11/2022 à 10:41

Par Denis Lalonde
Le logo de Cogeco

Desjardins relève sa recommandation sur le titre de Cogeco Communications. (Photo: LesAffaires.com)

Que faire avec les titres d'Agnico Eagle, Cogeco Communications et TFI International? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Agnico Eagle (AEM, 60,12$, 44,11$US): de bons résultats trimestriels, mais un analyste abaisse son cours cible

La minière Agnico Eagle, qui possède entre autres les mines La Ronde et Goldex et une participation de 50% dans la mine Canadian Malartic en Abitibi-Témiscamingue, a dévoilé des résultats financiers supérieurs aux prévisions des analystes au troisième trimestre de son exercice 2022.

Après la fermeture des marchés le 26 octobre, la société a fait état d’un bénéfice par action ajusté de 0,53$US, ce qui est supérieur au consensus des analystes, qui tablait sur une performance de 0,43$US.

La production trimestrielle d’Agnico Eagle a atteint 817 000 onces d’or, ce qui est tout juste sous la prévision de 822 000 onces de l’analyste Mike Parkin, de la Financière Banque Nationale.

«La direction d’Agnico Eagle a réitéré son objectif d’atteindre une production annuelle de 3,08 à 3,25 millions d’onces pour l’ensemble de l’exercice 2022. La direction a aussi affirmé qu’elle s’attendait à ce que son coût moyen pour produire chaque once d’or soit dans la portion supérieure de la fourchette prévue de 725 à 755 dollars américains», note l’analyste.

L’analyste dit avoir révisé ses attentes envers l’entreprise après avoir noté les tendances récentes et les commentaires de la direction. Cette révision s’est traduite par une diminution de 4% de la valeur nette des avoirs d’Agnico Eagle.

Son cours cible sur un an passe ainsi de 79 à 75 dollars canadiens, alors que sa recommandation de «surperformance» reste inchangée.

Mike Parkin dit appuyer le recul du cours cible sur une baisse prévue de la production d’ici 2024 et sur une légère hausse des coûts. «Nous prévoyons que le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) diminuera en 2023 et en 2024», dit-il.

L’analyste donne au titre une valeur de 10 fois le ratio valeur d’entreprise/BAIIA prévu des 12 prochains mois, ce qui implique un ratio prix/valeur totale des avoirs de l’entreprise de 1,5 fois.

En cours de journée lundi, le titre se négociait selon lui à un ratio VE/BAIIA de 7,6 fois et de 8,1 fois respectivement pour les exercices 2022 et 2023. Le ratio prix/valeur totale des avoirs était quant à lui de 1,19 fois.

 

 

Cogeco Communications (CCA, 70,80$): l’analyste de Desjardins relève son cours cible et sa recommandation

Sur le même sujet

À surveiller: Cargojet, Corus Entertainment et Cogeco Communications

17/01/2023 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Cargojet, Corus et Cogeco Communications? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les conditions sont «prometteuses» pour une entrée dans le sans-fil, selon Cogeco

Cogeco envisage depuis près de cinq ans la possibilité d’entrer dans le marché de la téléphonie mobile.

À la une

Bourse: Wall Street finit dans le vert après la modeste hausse des taux de la Fed

Mis à jour à 17:01 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère baisse.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 16:59 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller : BRP, TVA et General Motors

Que faire avec les titres de BRP, Groupe TVA et General Motors?