Comment bien réagir quand on est sous pression?

Publié le 03/10/2012 à 09:12, mis à jour le 09/10/2012 à 14:04

Comment bien réagir quand on est sous pression?

Publié le 03/10/2012 à 09:12, mis à jour le 09/10/2012 à 14:04

1. Ceux sous "grosse pression" qui ont fait de bons choix ont pris beaucoup plus de temps que les autres à se décider et ont eu le réflexe de se simplifier la tâche.

2. Ceux sous "grosse pression" ont pris plus de temps que les autres parce qu'ils ne pouvaient user de la méthode utilisée par les membres des autres groupes, soit la double vérification des informations récoltées. De fait, il ne leur était autorisé qu'un clic par information, si bien qu'il leur fallait faire davantage travailler leur mémoire que les autres.

3. Pour se simplifier la tâche, ceux sous "grosse pression" se sont en général contentés de comparer quelques-unes des mêmes informations des différents appartements. En revanche, ils n'ont pas vraiment cherché à regarder les différentes caractéristiques d'un même appartement, dans l'espoir d'y déceler un défaut tel que cela aurait permis d'éliminer l'appartement en question – ce qu'ont plutôt fait, eux, les membres des deux autres groupes.

Autrement dit, quand on est sous pression, notre cerveau se met à fonctionner d'une toute autre manière que celle utilisée en temps normal. Celle-ci tient en deux mots d'ordre :

1. Calmons-nous!

2. Simplifions-nous la tâche!

C'est aussi simple que ça. Dès que vous réalisez qu'il y a une urgence au travail, le mieux est de se répéter ces deux mots d'ordre. Prenez tout d'abord une grande respiration, en vous disant «Du calme!». Puis, donnez-vous comme priorité de vous simplifier la tâche, d'aller à l'essentiel sans vous préoccuper des détails : vous pourrez toujours expliquer aux autres que vous avez manqué de temps pour présenter un résultat parfait, ce qui est en général une excuse que tout le monde accepte et comprend bien.

En passant, l'écrivain français Jules Renard a dit dans son Journal : «L'idéal du calme est dans le chat assis».

Découvrez mes précédents posts

Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Le système fédéral de crédits compensatoires pour les GES est lancé

Selon les militants écologistes, tout cela n’est qu’un moyen de permettre aux industries de continuer de polluer.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...