Titres à surveiller: Exfo, lululemon et Transforce

Publié le 10/01/2013 à 09:23

Titres à surveiller: Exfo, lululemon et Transforce

Publié le 10/01/2013 à 09:23

Que faire avec les titres d’Exfo, lululemon et Transforce? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Exfo (EXFO, 5,35$ US) : la direction est-elle trop optimiste?

CIBC Marchés mondiaux renouvelle une recommandation « sous-performance de secteur ».

Au premier trimestre, la société rapporte un résultat à l’équilibre de 0,00$ par action, comparativement à une attente maison à 0,01$ et un consensus à 0,03$.

Robin Manson-Hing indique que la société de tests de fibre optique a raté la cible de ses ventes, mais que la direction est optimiste pour le second trimestre avec une croissance des ventes attendue de 8%. Le chef de direction Germain Lamonde est aussi optimiste pour l’exercice 2013 et s’attend à une croissance des revenus de 6 à 10%.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

L’analyste estime que l’aperçu est optimiste et ne croit pas que la société s’en approchera. Il fait valoir que la direction cite des tendances historiques alors que depuis deux ans, les ventes reculent en deuxième moitié d’année.

Monsieur Manson-Hing ramène sa prévision de bénéfice de 0,13$ à 0,10$ par action et estime qu’au niveau actuel du titre, les investisseurs devraient vendre leurs actions.

La cible est à 4$ US.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

Blogues similaires

Bourse: partie remise pour la Longueuilloise KDC/One?

ANALYSE. Michael Salzillo cite la «volatilité» des marchés pour expliquer sa marche arrière.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?