Nouveau patron, mais toujours au panthéon

Publié le 30/10/2010 à 00:00, mis à jour le 04/03/2011 à 11:03

Nouveau patron, mais toujours au panthéon

Publié le 30/10/2010 à 00:00, mis à jour le 04/03/2011 à 11:03

Jacques Guénette, de DLGL [Photo : Gilles Delsile]

L'entreprise DLGL est un bonsaï dont Jacques Guénette, pdg, a pris soin pendant 30 ans. Et son départ ne fait pas craindre aux employés que l'entreprise perde sa culture très forte, ses primes collectives et sa souplesse hiérarchique.

Le changement de garde n'inquiète pas le personnel de la firme spécialisée dans la conception et l'implantation de systèmes de ressources humaines, car le processus est lancé depuis longtemps. " On a passé beaucoup d'heures à développer notre culture , et les 93 employés en sont profondément imprégnés; elle ne dépend pas de moi ", assure M. Guénette.

C'est le décès de Claude Lalonde, cofondateur de DLGL, qui a déclenché l'organisation de la relève, il y a 10 ans. " Quand on a appris sa maladie, Claude et moi avons formé un comité opérationnel composé de quatre autres employés de différents secteurs ", explique M. Guénette. Ces personnes ont été choisies en raison de leur capacité à mobiliser et à inspirer confiance. Ce comité permet aujourd'hui à M. Guénette de planifier progressivement sa retraite.

" Je travaille un jour par semaine, non pas pour leur laisser le temps de s'habituer à mon absence, mais parce j'aime ce que je fais, insiste le pdg. Le comité fonctionne avec ou sans moi, la culture reste la même. "

Même son de cloche du côté du comité. " Les employés génèrent des activités et des projets qui nourrissent la culture ", dit Luc Bellefeuille, chef des opérations. Il suffit de se rendre au bureau à Blainville pour constater que DLGL n'est pas l'affaire d'un seul homme. Les photos de tournois de hockey côtoient le mur des distinctions de l'entreprise. Au sol, le Walk of Fame met en vedette les employés comptant plus de 20 ans d'ancienneté.

À la une

Le Canada annonce de nouvelles sanctions contre la Russie et la Biélorussie

Justin Trudeau a annoncé de nouvelles sanctions contre 74 personnes et entreprises en Russie et en Biélorussie.

Après avoir créé votre site, protégez-le!

SatelliteWP a développé un outil gratuit pour vérifier si vous êtes à risque d’une cyberattaque.

Le futur véhicule coté de Trump visé par une enquête fédérale

12:18 | AFP

L'action Digital World Acquisition Corp est censée fusionner avec le nouveau réseau social de Donald Trump.