Garder le contact avec sa base

Publié le 29/10/2010 à 00:00, mis à jour le 29/10/2010 à 10:10

Garder le contact avec sa base

Publié le 29/10/2010 à 00:00, mis à jour le 29/10/2010 à 10:10

Par Suzanne Dansereau

Henry Mintzberg a publié The Nature of Managerial Work en 1973. Une grande réussite qui a propulsé ce professeur montréalais au rang de gourou international du management. Près de 40 ans plus tard, Mintzberg récidive avec un nouvel ouvrage intitulé Gérer, tout simplement (Éditions Transcontinental), dans lequel il revoit et décortique la vraie nature du travail de gestion.

Son ouvrage s'appuie sur l'étude d'une trentaine de gestionnaires issus de divers milieux : finances, santé, secteur social. D'abord publié en anglais, le livre a été encensé par le milieu. " Mintzberg est probablement le plus grand penseur du monde sur le management ", a dit Tom Peters - un autre gourou, américain celui-là. Les Affaires vous offre en primeur quelques extraits de ce livre qui vient de paraître en français.

À la défense des gestionnaires intermédiaires (p. 201)

[...] un certain nombre de gestionnaires, particulièrement les cadres intermédiaires de grandes organisations (dont Abbas Gullet, le gestionnaire de Stephen, et Doug Ward, de la CBC), semblaient plutôt habiles non seulement à acquérir un bon sens des opérations, mais également à se connecter aux échelons supérieurs de la gestion. Selon moi, ces gestionnaires sont d'une importance cruciale : chaque grande organisation a besoin de cadres intermédiaires qui bâtissent des ponts entre l'échelon dit supérieur et la base. Évidemment, il est préférable que les cadres supérieurs soient en contact avec les différents échelons de la hiérarchie, comme je l'ai observé chez John Cleghorn [pdg de la Banque Royale du Canada] alors qu'il se rendait dans les diverses succursales de la banque [...] Grâce à lui, la Banque Royale du Canada avait pour objectif que les cadres supérieurs passent 25 % de leur temps sur le terrain. Hélas, sauf dans le cas des organisations entrepreneuriales où le chef tend à s'engager à tous les niveaux, ce genre de situation ne se produit pas souvent. La strate unificatrice de gestionnaires intermédiaires est peut-être la clé pour éviter les ruptures entre les actions concrètes sur le terrain et les enjeux conceptuels aux niveaux supérieurs, problème qui semble sévir au sein des organisations. [...]

À la une

Polystyvert a les yeux rivés sur sa croissance

INDUSTRIE DE L'EMBALLAGE. Depuis 2011, l'entreprise développe un procédé de recyclage de polystyrène par dissolution.

Bourse: Wall Street finit la semaine en berne face Ă  la tension des taux

Mis à jour le 19/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine la semaine dans le rouge.

Ă€ surveiller: Walmart, Lightspeed et Alimentation Couche-Tard

19/08/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Walmart, Lightspeed et Alimentation Couche-Tard? Voici des recommandations d’analystes.