8 transformations à l'oeuvre dans les organisations

Publié le 29/02/2024 à 09:00

8 transformations à l'oeuvre dans les organisations

Publié le 29/02/2024 à 09:00

Par Michel Bundock

«Le télétravail, accéléré par la pandémie, a ouvert de nouvelles perspectives de coopération. Le travail multi-sites devient un mode de gestion des interactions dans l’entreprise.» (Photo: 123RF)

EXPERT INVITÉ. Nos organisations font face à beaucoup de turbulences.

Par exemple: rareté de main-d’œuvre, nouvelles technologies, attentes des employés, complexité des opérations… J’observe plusieurs transformations profondes en cours dans les entreprises pour mieux y répondre.

Je vous en présente huit, qui sont autant d'occasions d'évoluer. Elles concernent:

1. La raison d’être 2. Le management 3. L’organisation du travail 4. L’efficience
5. La marque employeur 6. La société 7. La numérisation 8. L’expérience client

 

Explorons-les. 

1. Raison d’être: le passage au sens

Les objectifs de performances financières ne sont généralement pas ce qui mobilise le mieux les employés. De plus en plus, ces derniers accordent de l’importance à la contribution de l’entreprise à une cause, une avancée, une solution pour les clients et la société. Bref, à trouver du sens au travail.

Action: définir à quoi nous contribuons comme organisation; que faisons-nous avancer qui mobilise nos équipes. Quelle histoire avons-nous à raconter ?

 

2. Management: le passage à l’intrapreneurship

Il y a du potentiel de talents qui dort dans les entreprises. Plusieurs employés ont le goût de prendre des initiatives. Cela soulève la question: est-ce que les processus décisionnels de l'organisation favorisent l’initiative et l’agilité ?

Action: clarifier dans notre organisation, qui peut décider quoi? Et avec qui? Cela réduit les tensions et dégage de la belle énergie.

 

3. Organisation du travail: le passage aux employés multi-rôles

L’approche «1 employé / 1 poste / 1 description de tâches» est de moins en moins efficace. La réalité est plutôt la multiplicité et la diversité des collaborations pour les employés. Il y a un réel intérêt à développer une hiérarchie plus élastique qui améliore l’agilité de l’entreprise et qui met mieux en valeur les talents silencieux dans l’organisation.

Action: redéfinir les contributions possibles des employés dans des sphères autres que leur description de tâches usuelles. Ceci en fonctionnant par rôles multiples plutôt que par un seul poste limitatif.

 

4. Efficience: le passage adapté au mode hybride

Le télétravail, accéléré par la pandémie, a ouvert de nouvelles perspectives de coopération. Plus qu’une question d’agenda, le travail multi-sites devient un mode de gestion des interactions dans l’entreprise.

Action: ouvrir une discussion avec les employés sur quelles pratiques mettre en place, basées sur la confiance, conciliant autrement la flexibilité des lieux, des horaires, des projets et des besoins sociaux.

 

5. Marque employeur: le passage à être désirable

À l’image des produits ou services, les organisations se doivent d’être désirables; c’est-à-dire attractives. La gestion de la notoriété et de la réputation comme employeur devient très importante.

Action: identifier et mettre en valeur les trois qualités qui rendent notre entreprise désirable pour les employés actuels et futurs.

 

6. Société: le passage au triple bilan

Comme c’est déjà le cas en Europe, le bilan financier annuel de l’entreprise devra bientôt être accompagné d’un bilan social et d’un bilan environnemental. Les entreprises sont désormais non seulement actives dans un marché donné, mais aussi inscrites dans une époque et dans une société.

Action: se préparer déjà à ce nouveau type de bilan en investissant dans nos engagements sociaux et environnementaux.

 

7. Numérisation: le passage à l’intelligence artificielle

Comme pour Internet il y a 20 ans, l’avènement de l’intelligence artificielle (IA) n’est pas une mode. Plusieurs fonctions dans les entreprises sont déjà bousculées et transformées. En découlent de nouvelles façons de travailler.

Action: créer un comité multi-départements, avec des experts externes, pour explorer les occasions de l’IA et de l’assistant ChatGPT.

 

8. Expérience client: le passage à la relation durable

Faire affaire avec nous, est-ce agréable et aidant ? Les organisations peuvent développer plusieurs types de relations avec les clients. Par exemple : une relation de partenariat, une relation automatisée; une relation d’accompagnement; une relation d’attachement; une relation co-créatrice de valeur.

Action: définir le type de relation à stimuler avec nos clients et ainsi générer de la fidélité et de la récurrence dans les revenus.

 

Ces huit transformations amènent des changements dans la culture et la structure des entreprises.

Lesquelles sont prioritaires chez vous?

 

Défi: je vous propose de discuter avec vos collaborateurs de l’une ou l’autre de ces huit transformations. Soit à votre prochaine rencontre d’équipe de direction ou en réflexion stratégique.

Il se cache, au-delà des menaces, des potentiels d’évolutions insoupçonnés!

Je vous souhaite de belles innovations!

 

Mon prochain article abordera: comment formuler des orientations stratégiques claires, qui mobilisent et qui intègrent ces huit transformations?

Sur le même sujet

Comment augmenter la valeur de son entreprise avant sa vente?

12/04/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Voici 7 étapes clés pour augmenter la valeur de votre entreprise.

Mondialisation: les PME en perpétuelle adaptation

11/04/2024 | Nicolas Duvernois

EXPERT INVITÉ. Les PME remettent bien des choses en question.

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.