Moderna à Laval vise la campagne de vaccination de l’automne 2025

Publié le 23/02/2024 à 18:53

Moderna à Laval vise la campagne de vaccination de l’automne 2025

Publié le 23/02/2024 à 18:53

Par La Presse Canadienne

L’usine pourra faire bien plus que produire des vaccins contre la COVID-19, a souligné le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne, en conférence de presse. (Photo: La Presse Canadienne)

Laval — L’usine de Moderna à Laval sera en mesure de fournir les vaccins contre la COVID-19 pour la campagne de vaccination de l’automne 2025.

«Ces installations de production de vaccins à ARN messager devraient être en mesure de fournir des vaccins à tous les Canadiens au cours de l’automne 2025», a déclaré Jerh Collins, le chef de l’exploitation et de la qualité chez Moderna, vendredi, lors d’une visite officielle pour souligner l’achèvement des travaux de construction de l’usine.

L’usine de Laval devrait produire environ 100 millions de doses de vaccins ARN annuellement.

En avril 2022, le gouvernement fédéral avait conclu une entente avec Moderna afin d’installer une usine au Québec. Le choix de Laval avait été dévoilé en août 2022 et les travaux ont été lancés en novembre 2022.

Il s’agit d’un projet de 250 millions de dollars.

L’usine pourra faire bien plus que produire des vaccins contre la COVID-19, a souligné le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne, en conférence de presse.

«Moderna, ce n’est pas seulement la COVID-19. C’est une panoplie de vaccins qu’on sera capable de produire chez nous. […] Il y a même des vaccins potentiellement pour le cancer.»

Le ministre de l’Économie du Québec, Pierre Fitzgibbon, souligne que le projet permet de réduire la dépendance du Canada en matière de production de vaccins.

M. Fitzgibbon pense que le nouveau projet de Moderna servira de carte de visite pour attirer d’autres projets du secteur pharmaceutique au Québec.

«Il y a des compagnies internationales pharmaceutiques qui regardent ce qui se passe, le talent qu’il y a à McGill, qu’il y a à l’Université de Montréal, entre autres. […] Je pense que ça va créer un momentum assez important pour les sciences de la vie.»

Stéphane Rolland, La Presse Canadienne

 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les enjeux qui préoccupent la communauté des affaires.

Sur le même sujet

Des coûts d’emprunt bousculent les plans des entreprises

23/02/2024 | Karl Rettino-Parazelli

FINANCEMENT. L'heure est à la réflexion: faut-il reporter les projets, carrément les annuler ou aller de l'avant?

Les tarifs aériens ont chuté de 14% en janvier en raison de la baisse de la demande

Cependant, le prix d'un billet est resté 10% supérieur par rapport à 2019.

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.