Une action collective contre la Fonderie Horne et le gouvernement

Publié le 23/10/2023 à 10:22

Une action collective contre la Fonderie Horne et le gouvernement

Publié le 23/10/2023 à 10:22

Par La Presse Canadienne

Les demandeurs reprochent à la Fonderie Horne «d’avoir émis dans l’environnement un cocktail de contaminants toxiques et cancérigènes.» (Photo: La Presse Canadienne)

Un cabinet d’avocats déposera lundi en Cour supérieure une demande d’action collective contre la multinationale Glencore, propriétaire de la Fonderie Horne et le gouvernement du Québec.

Les demandeurs reprochent à la Fonderie Horne «d’avoir émis dans l’environnement un cocktail de contaminants toxiques et cancérigènes qui dépassaient et dépassent toujours largement les normes de qualité d’air en vigueur au Québec, portant ainsi atteinte à leurs droits fondamentaux». 

Les initiateurs du recours, Julie Fortier et Miguel Charlebois, sont deux résidants de Rouyn−Noranda.

Sur le même sujet

Avenir incertain: la Fonderie Horne a des cibles à atteindre, rappelle la CAQ

Mis à jour le 14/02/2024 | La Presse Canadienne

Selon QS, l’avenir de la Fonderie Horne à Rouyn−Noranda est «beaucoup plus une question de vouloir que de pouvoir».

Fonderie Horne: la contamination pourrait aller au-delà de la zone d’expropriation

Des citoyens de Rouyn−Noranda ont collecté de la neige accumulée dans les quartiers autour de la Fonderie Horne.

À la une

La start-up de Sherbrooke qui veut commercialiser un médicament

03/03/2024 | Emmanuel Martinez

«Les gens pensent que l’argent coule à flots pour les start-ups, parce qu’on nous montre des exceptions.»

La start-up qui voulait faire économiser 1G$ en soins à l'Amérique du Nord

01/03/2024 | Émilie Parent-Bouchard

Une start-up de Sherbrooke propose des solutions aux victimes d'un traumatisme crânien qui doivent être opérées.

Pas de démondialisation, à l’exception des semi-conducteurs

01/03/2024 | François Normand

ANALYSE. Aucun «ralentissement durable» de la mondialisation, mais on observe une incertitude techno-géopolitique.