Réforme promise de l’assurance-emploi : lettre commune de trois partis

Publié le 22/06/2023 à 14:29

Réforme promise de l’assurance-emploi : lettre commune de trois partis

Publié le 22/06/2023 à 14:29

Par La Presse Canadienne

Pour la députée bloquiste Louise Chabot, une des trois signataires de la lettre, «c’est un manque de volonté politique» qui explique ce retard du gouvernement fédéral à déposer un projet de loi en ce sens. (Photo: La Presse Canadienne)

MONTRÉAL — Les travailleurs et les chômeurs ont assez attendu, lancent à l’unisson le Bloc québécois, le NPD et le Parti vert. Les trois partis viennent d’adresser une lettre conjointe à la ministre fédérale de l’Emploi pour qu’elle dépose sa réforme tant attendue de l’assurance−emploi.

La ministre Carla Qualtrough était censée déposer sa réforme à l’été 2022, selon sa lettre de mandat lorsqu’elle a été nommée ministre de l’Emploi, du Développement de la main−d’œuvre et de l’Inclusion des personnes en situation de handicap. Un an plus tard, la réforme n’a toujours pas été présentée.

Les problèmes avec le régime d’assurance−emploi ont surtout trait aux critères d’admissibilité: le cas des travailleurs saisonniers qui ne cumulent pas suffisamment d’heures de travail assurables, par exemple, ou celui des travailleuses en congé de maternité qui perdent leur emploi.

Pour la députée bloquiste Louise Chabot, une des trois signataires de la lettre, «c’est un manque de volonté politique» qui explique ce retard du gouvernement fédéral à déposer un projet de loi en ce sens.

«Ce qu’on en comprend, c’est que ça ne fait plus partie des priorités. On s’est fait flouer. Les travailleurs se sont fait flouer», a lancé Mme Chabot en entrevue jeudi.

 

 

Sur le même sujet

L'assurance vie est-elle un bon véhicule de placement?

03/04/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. «Il convient d'être prudent lorsque quelqu'un suggère l'assurance vie comme moyen d'épargner.»

5 aspects à surveiller pour l'achat d'une première maison

29/03/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Cette décision va bien au-delà de simplement investir dans une propriété.

À la une

Trois stratégies pour rendre son commerce plus attrayant

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Voici trois commerces qui ont élaborer de nouvelles stratégies pour se démarquer.

La main-d'oeuvre reste un défi pour les détaillants

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Plus d'un poste vacant sur dix au Québec se trouve dans le secteur du commerce de détail.

Des clients avides de rabais

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Les détaillants doivent s'ajuster aux nouvelles attentes des consommateurs.