Des compagnies aériennes canadiennes se classent au dernier rang de la ponctualité

Publié le 20/11/2023 à 12:58

Des compagnies aériennes canadiennes se classent au dernier rang de la ponctualité

Publié le 20/11/2023 à 12:58

Par La Presse Canadienne

La société de données aéronautiques Cirium affirme que près de 28% des vols d’Air Canada, soit plus de 8700, ont atterri en retard en octobre, plaçant la compagnie au neuvième rang sur 10 compagnies aériennes sur le continent. (Photo: La Presse Canadienne)

Un nouveau rapport indique que les deux plus grandes compagnies aériennes du pays se sont classées au dernier rang pour leur ponctualité parmi les grands transporteurs nord−américains le mois dernier. 

La société de données aéronautiques Cirium affirme que près de 28% des vols d’Air Canada, soit plus de 8700, ont atterri en retard en octobre, plaçant la compagnie au neuvième rang sur 10 compagnies aériennes sur le continent.

Le rapport révèle que WestJet arrive en dernière position avec près de 29% d’atterrissages retardés, soit plus de 15 minutes après l’arrivée prévue.

Le pourcentage de ponctualité des deux compagnies aériennes, d’un peu plus de 70%, est bien en deçà de la moyenne nord−américaine de 80% — elle−même la plus basse de toutes les régions du monde — tandis que Delta Airlines, United Airlines, Alaska Airlines et American Airlines se sont toutes classées au−delà de 85%.

Néanmoins, le résultat d’Air Canada marque une amélioration par rapport à son résultat de 68% du mois précédent. 

Dans le passé, Air Canada a évoqué la pénurie de contrôleurs aériens, les intempéries et un réseau fonctionnant à plein régime dans un contexte de forte demande, ce qui peut entraîner des temps de récupération plus longs après une perturbation, pour justifier ses retards.

 

 

À la une

Décès de Brian Mulroney, le «p'tit gars de Baie-Comeau»

Mis à jour il y a 49 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Sa fille Caroline en a fait l'annonce sur le réseau social X, jeudi en fin de journée.

La relance d'un journal: «On était cowboys, on n'avait peur de rien»

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. Au début des années 1980, «Les Affaires» devient en un an un incontournable du milieu des affaires.

Ce qu'en disent nos lecteurs...

Édition du 21 Février 2024 | Les Affaires

SPÉCIAL 95 ANS.  «Il y a eu une promotion en 1977 au cégep de Trois-Rivières et je le lis depuis bientôt 47 ans...»