Dr Boileau encourage les «personnes à risque» à «reprendre le port du masque»

Publié le 29/06/2022 à 13:33

Dr Boileau encourage les «personnes à risque» à «reprendre le port du masque»

Publié le 29/06/2022 à 13:33

Par La Presse Canadienne

Luc Boileau (Photo: La Presse Canadienne)

Devant une hausse de la transmission de la COVID-19 au Québec, le directeur national de santé publique Luc Boileau encourage les «personnes à risque» à «reprendre le port du masque». 

Lors d’une conférence de presse mercredi avant-midi, le Dr Boileau a également invité les personnes immunosupprimées, les gens âgés de 60 ans et plus, et ceux qui souffrent d’une maladie chronique à obtenir une quatrième dose du vaccin contre la COVID-19, si ce n’est pas déjà fait. 

«On estime que cette remontée des cas va se poursuivre quelques jours ou peu de semaines», a indiqué Luc Boileau en ajoutant qu’une nouvelle baisse de la transmission devrait être observée d’ici quelques semaines, «alors c’est possible de profiter de son été», mais «en étant conscient que le virus circule». 

La province a rapporté mercredi quatre nouveaux décès liés à la COVID-19 et on compte actuellement 1260 hospitalisations, une hausse de 34 comparativement à mardi. Trente-cinq patients sont aux soins intensifs, soit un de moins que la veille. 

 

Une hausse plus hâtive que prévu

Cette nouvelle hausse de transmissibilité est liée à «l’arrivée de nouveaux variants», comme les «BA2.12.1 BA4 et BA5», a expliqué le directeur national de santé publique qui les a qualifiés de «variants plus transmissibles et qui se propagent plus facilement». 

«Le trois quarts des nouveaux cas qui circulent sont des cas liés à ces types de variants», a indiqué Luc Boileau en ajoutant que «cette hausse était prévisible, mais elle est arrivée plus hâtivement que nous le croyions». 

Le Dr Boileau a mentionné qu’il est possible que le nombre d’hospitalisations atteigne 1500 dans les prochaines semaines, mais la santé publique ne s’attend pas à ce qu’il y ait 2000 ou 3000 hospitalisations comme c’était le cas au mois de décembre ou encore au mois d’avril dernier. 

«Dans les scénarios qui sont devant nous, il n’y en a pas où nous allons recommander des mesures plus fortes et le port du masque notamment pour tout le monde», a précisé le directeur national de santé publique. 

Un total de 6285 travailleurs de la santé sont absents pour des raisons liées à la COVID-19, comme un retrait préventif ou un isolement.

 

Sur le même sujet

Un vaccin de Moderna ciblant Omicron approuvée au Royaume-Uni

15/08/2022 | AFP

Cette version du vaccin consiste en une dose de rappel, ciblant à moitié la souche originale et Omicron.

Le conflit, votre prochain outil pour mieux collaborer

15/08/2022 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Ne frissonnez plus à l'idée des conflits en milieu de travail grâce aux conseils de La Chicanerie.

À la une

Ce que je ferais de différent

BLOGUE INVITÉ. Après une quinzaine d’années en affaires, le Nicolas d’aujourd’hui est-il si différent?

American Airlines commande 20 avions supersoniques, mis en service en 2029

11:24 | AFP

Selon Boom, l'Overture, doté d'une capacité de 65 à 80 passagers, pourra atteindre Mach 1,7, soit environ 2 100 km/h.

Bourse: Wall Street hésitante et prudente

Mis à jour il y a 34 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice phare à Toronto se trouve en petite hausse.