Les marchés soufflent après les propos de Merkel et Sarkozy

Publié le 15/09/2011 à 07:03, mis à jour le 17/10/2013 à 14:18

Les marchés soufflent après les propos de Merkel et Sarkozy

Publié le 15/09/2011 à 07:03, mis à jour le 17/10/2013 à 14:18

Par AFP

La chancelière allemande Angela Merkel et le président français Nicolas Sarkozy. Photo : Bloomberg

Les déclarations franco-allemandes confirmant l'appartenance pleine et entière de la Grèce à la zone euro ont procuré jeudi un répit aux marchés, qui restaient toutefois nerveux, avant une réunion des ministres européens des Finances en Pologne à partir de jeudi soir.

"Les Européens ont de nouveau assuré le service minimum. Nous accueillons positivement les conclusions des événements de la nuit, mais n’en attendons pas de détente significative", ont jugé les analystes du Crédit Mutuel-CIC.

A quelques heures de cette réunion des grands argentiers européens à Wroclaw, les déclarations du président français Nicolas Sarkozy et de la chancelière allemande Angela Merkel, intervenues après la fermeture des Bourses européennes, ont contribué à une nette hausse des marchés jeudi matin.

Vers 10H00 GMT, Paris gagnait 2,05%, Londres 1,38% et Francfort 2,10% tandis que Milan progressait de 1,49% et Madrid de 2,51%. En Asie, Tokyo a clôturé en hausse de 1,76%.

Les deux dirigeants se sont dits "convaincus" que l'avenir de la Grèce était dans la zone euro.

Le Premier ministre grec a de son côté réaffirmé la "détermination absolue" de la Grèce à respecter ses engagements.

La situation autour du dossier grec reste toutefois tendue et les marchés continuent à se focaliser sur la zone euro, qui tente de reprendre la main.

Après des mois de blocage entre le Parlement et les gouvernements européens, un accord de principe pour durcir le Pacte de stabilité et la discipline budgétaire commune dans l'UE face à la crise de la dette a été conclu à Strasbourg jeudi matin.

Ce dispositif prévoit des sanctions financières sous forme de dépôt d'argent sur des comptes bloqués pour les pays trop laxistes qui laisseraient filer leurs déficits, et des procédures plus automatiques que par le passé pour punir les mauvais élèves en Europe.

Cet accord doit toutefois être soumis aux ministres européens des Finances vendredi en Pologne, qui vont plancher sur le dossier de la crise grecque, dans un contexte macroéconomique dégradé.

La croissance sera bien moins forte que prévu au 2ème semestre mais la Commission européenne a confirmé sa prévision annuelle de 1,6% grâce au bon début d'année. Bruxelles a dit toutefois ne pas craindre de récession malgré ce ralentissement.

À la une

Le Canada dit non à la 5G de Huawei

19/05/2022 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Ottawa annonce qu’il bannira la technologie de télécommunications 5G de la chinoise Huawei au Canada.

Bourse: inquiète pour la croissance, Wall Street ne parvient pas à stopper sa baisse

Mis à jour le 19/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse, mais les grands indices américains reculent.

Titres en action: Canada Goose, Héroux-Devtek, Lightspeed

Mis à jour le 19/05/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.