De nouvelles fréquences de 5G déployées aux États-Unis sans annulations massives de vols

Publié le 19/01/2022 à 13:22

De nouvelles fréquences de 5G déployées aux États-Unis sans annulations massives de vols

Publié le 19/01/2022 à 13:22

Par AFP

Quelques compagnies basées hors des États-Unis ont annulé des vols long courrier à destination d’aéroports spécifiques. (Photo: 123RF)

New York — Les opérateurs de téléphonie AT&T et Verizon ont commencé à déployer mercredi aux États-Unis de nouvelles bandes de fréquence pour la 5G, provoquant quelques annulations de vols, mais pas les grosses perturbations redoutées par les compagnies en raison de possibles interférences avec des instruments de bord.

Notre manchette à (re)lire: À l'aube d'une nouvelle ère avec la 5G

Selon le site flightaware, quelques 215 vols devant décoller ou atterrir d’un aéroport américain avaient été annulés vers 11H30. Le nombre pourrait augmenter dans la journée, mais c’est moins que mardi, et moins que les 538 vols annulés mercredi dernier.

Quelques compagnies basées hors des États-Unis ont annulé des vols long courrier à destination d’aéroports spécifiques, dont Emirates, Air India, ANA et Japan Airlines. 

Ces deux dernières avaient indiqué dans un premier temps avoir reçu des informations sur de possibles interférences entre les altimètres de leurs Boeing 777 et les fréquences 5G, mais elles ont depuis reçu une nouvelle notification de l’autorité américaine de l’aviation (FAA) leur assurant qu’il n’y avait plus de problèmes particuliers. Elles prévoient en conséquence de reprendre leur programme normal de vols à partir de jeudi.

AT&T et Verizon ont déboursé début 2021 des dizaines de milliards de dollars pour les droits à utiliser de nouvelles bandes de fréquences pour la 5G. Le secteur aérien a depuis fait part de son inquiétude sur le fait que ces fréquences, proches de celles utilisées par les altimètres, risquaient d’interférer avec ces instruments importants pour l’atterrissage dans certaines conditions météorologiques.

La FAA a récemment exigé des ajustements et les patrons de dix sociétés de transport aérien avaient appelé lundi les autorités américaines à intervenir «immédiatement» afin d’empêcher «une importante perturbation» du trafic.

AT&T et Verizon, après avoir déjà repoussé à deux reprises le déploiement des nouvelles fréquences, ont accepté mardi de différer encore temporairement l’activation de tours de téléphonie mobile autour de certaines pistes d’aéroports. Tout en maintenant le lancement de la 5G dans le reste du pays. 

AT&T a confirmé mercredi dans un message à l’AFP avoir lancé les nouvelles bandes de fréquence, qui permettent d’augmenter la vitesse et d’accroitre l’étendue du réseau 5G existant, dans huit grandes métropoles.

Le patron de Verizon, Hans Vestberg, a de son côté indiqué sur la chaîne CNBC que le déploiement des nouvelles bandes de fréquences avait débuté dans plus de 1 700 villes.

Sur le même sujet

Retrait 5G de Huawei: Washington salue la décision d'Ottawa

Les États-Unis avaient commencé dès 2019 à empêcher les entreprises américaines de faire affaire avec Huawei.

Retrait 5G de Huawei: «décision politique regrettable» selon le groupe chinois

Mis à jour le 20/05/2022 | AFP

Une décision «sans fondement»: Pékin a fustigé vendredi l'exclusion de Huawei et ZTE au Canada.

À la une

Ce qui cloche avec l'expérience voyageur à l'aéroport de Montréal

Il y a 28 minutes | Daniel Lafrenière

BLOGUE INVITÉ. Comment se fait-il que l'expérience soit plus fluide à Paris qu'à Montréal?

À surveiller: Bombardier, Pfizer et BMO

Que faire avec les titres Bombardier, Pfizer et BMO? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:56 | Refinitiv

Bénéfice pour la RBC, la CIBC et la TD, acquisition pour Broadcom, Telus retire son offre pour Appen.