Transformer ses faiblesses en force avec le livre «Mentores»

Publié le 22/04/2024 à 10:26, mis à jour le 22/04/2024 à 10:26

Transformer ses faiblesses en force avec le livre «Mentores»

Publié le 22/04/2024 à 10:26, mis à jour le 22/04/2024 à 10:26

Par Emmanuel Martinez

«Je voulais les entendre parler de leurs doutes, des barrières qu’elles se sont elles-mêmes imposées», explique l’autrice de «Mentores», Brigitte Jalbert. (Photo: courtoisie)

Rongée par le doute durant longtemps, Brigitte Jalbert s’est rendu compte que son manque d’assurance a finalement été une force dans son parcours à la tête des Emballages Carrousel.

Afin de fournir des conseils et montrer une voie à suivre qu’elle aurait bien aimé avoir lorsqu’elle a entamé sa carrière il y a 40 ans, la présidente de cette PME de Boucherville a décidé d’écrire le livre Mentores, qui rassemble douze témoignages de Québécoises qui dirigent des entreprises. On y retrouve notamment les confidences de Marilou Bourdon de Trois fois par jour, Habi Gerba de Gazelles et d’Anie Rouleau de The Unscented Company.

 «Je voulais les entendre parler de leurs doutes, des barrières qu’elles se sont elles-mêmes imposées, explique l’autrice. Elles ont douté d’elles et de leurs compétences, mais elles ont toutes réussi à passer à travers. Je crois que c’est inspirant, que ce soit en affaires, mais aussi pour n’importe quelle personne qui a un projet en tête. »

La femme d'affaires estime que reconnaitre ses lacunes permet de mieux s’entourer et en fin de compte de réussir.

«J’ai tellement douté de mes compétences à mon travail que j’ai demandé de l’aide de façon humble, confie la patronne. Ma force, c’est de rallier ces gens autour de ma mission. Tu n’as pas besoin d’être parfaite, mais tu dois communiquer ta passion pour qu’on te suive. Il n’y a pas seulement qu’un modèle de leadership, on peut le façonner à notre manière.»

Plus d'empathie

Brigitte Jalbert prône beaucoup l’authenticité au travail ainsi que dans ses relations. «Quand tu laisses tomber les masques, tu vois que les gens font la même chose, précise-t-elle. Il m’arrive souvent de pleurer dans des réunions. Neuf fois dix, je pleure parce que je suis émue, pas par peur ou par colère. Cela offre le droit aux autres d’être qui ils sont vraiment.»

Dans cet ouvrage, la dirigeante ne voulait pas de témoignages de réussite, mais entendre des femmes d’affaires accomplies parler avec leur cœur. «On a parfois pleuré, parfois rit… on a été au plus profond des sujets», mentionne-t-elle.

Elle se réjouit qu’avec la pandémie, l’empathie et la bienveillance aient pu prendre une plus grande place en entreprise.

«J’ai l’impression que le monde des affaires s’humanise de plus en plus et je trouve cela vraiment encourageant, affirme-t-elle. J’étais vu comme une illuminée à mes débuts quand je parlais de créer du bonheur auteur de soi. J’avais le sentiment de faire rire de moi. Mais les employés sont des humains avant tout.»

Brigitte Jalbert avait reçu de nombreux témoignages à la suite de la parution de son premier livre qui racontait son parcours et celui de sa famille. Ce sont ces encouragements qui l’ont poussé à coucher sur papiers les expériences d’autres femmes à la tête de PME. Elle ne compte pas s’arrêter là, car elle a déjà de projets pour en écrire d’autres.

Mentores est vendu en librairie dès le 23 avril.

Sur le même sujet

Se dire les vraies affaires avec courage et respect

13/06/2024 | Sylvie Huard

Malgré les désaccords, il est important de continuer d’échanger pour éviter des conflits plus profonds.

Immigrer et entreprendre en franchise

12/06/2024 | Xavier Chambon

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de faillites en franchise est deux fois moins élevé que les entreprises indépendantes.

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

Il y a 7 minutes | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour il y a 48 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.