Élections américaines: revue de la semaine

Publié le 03/05/2024 à 12:15

Élections américaines: revue de la semaine

Publié le 03/05/2024 à 12:15

Par John Plassard

(Photo: Getty Images)

EXPERT INVITÉ. Le taux d’approbation, Kennedy, les «double haters, les débats et Kristi Noem. Voici ce qui s’est passé cette semaine dans la campagne électorale américaine.

 

Taux d’approbation

La cote d’approbation moyenne actuelle du président Joe Biden marque le point le plus bas non seulement de son propre mandat, mais aussi des neuf présidences précédentes, selon un nouveau sondage Gallup.

Joe Biden a obtenu une moyenne de 38,7% au cours du treizième trimestre de son mandat, un niveau historiquement bas qui supplante le record le plus bas de George H.W. Bush, avec une moyenne de 41,8%, selon un sondage publié vendredi par Gallup. Le président sortant est également tombé en dessous de ses deux derniers prédécesseurs, Donald Trump et Barack Obama, qui ont respectivement atteint une moyenne de 46,8% et 45,9% au même moment de leur premier mandat. Le treizième trimestre enregistré pour chaque président depuis 1956 a commencé le 20 janvier et s’est terminé le 19 avril.

Les sondages indiquent que les taux d’approbation moyens de George W. Bush sont de 51%, de Bill Clinton de 53%, de Ronald Reagan de 54,5%, de Jimmy Carter de 47,7%, de Richard Nixon de 53,7% et de Dwight D. Eisenhower, qui obtient le taux le plus élevé, de 73,2%. Gallup n’a pas enregistré les taux moyens d’approbation du treizième trimestre de John F. Kennedy, probablement en raison de son décès, et de Lyndon B. Johnson, probablement parce qu’il a terminé le mandat de son prédécesseur avant d’être élu.

La dernière moyenne trimestrielle de Joe Biden a légèrement baissé par rapport à son niveau le plus bas de 39%, soit 17 points de moins que le niveau record atteint au cours des trois premiers mois de son mandat. Sa cote actuelle est presque identique à celle du sondage Gallup d’avril, dans lequel 38% des électeurs approuvaient les performances professionnelles de Joe Biden. De même, il a obtenu 40% en mars et 38% en février.

Cliquez sur suivant pour: Trump aurait-il peur de Kennedy?

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

Il y a 51 minutes | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour à 17:19 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.