Groupe ADF: commandes de 142 M$ aux États-Unis

Publié le 30/05/2023 à 08:18, mis à jour le 30/05/2023 à 08:23

Groupe ADF: commandes de 142 M$ aux États-Unis

Publié le 30/05/2023 à 08:18, mis à jour le 30/05/2023 à 08:23

Par La Presse Canadienne

Photo: Bloomberg

Terrebonne — Le fabricant québécois de superstructures en acier Groupe ADF annonce mardi la signature d’une série de nouvelles commandes d’une valeur totale de 142 millions de dollars (M$) aux États-Unis.

Parmi ces commandes figure un contrat majeur pour la première phase d’un projet de construction dans le secteur pharmaceutique de la région du Midwest.

Ce nouveau contrat pour le Midwest porte sur la conception et l’ingénierie des connexions, les travaux de fabrication, incluant la fourniture de l’acier et le revêtement industriel, de même que les travaux de montage de la structure d’acier d’un nouveau bâtiment industriel à grande surface.

Groupe ADF affirme que ce projet exige une production à haut volume. Les travaux débuteront dans les prochaines semaines à l’usine d’ADF à Terrebonne, dans Lanaudière, et s’échelonneront sur une période de 12 mois.

Le président du conseil d’administration et chef de la direction de Groupe ADF, Jean Paschini, signale que les négociations avec ce client pour la deuxième phase du projet de construction ont déjà été entamées.

Le carnet de commandes de Groupe ADF se chiffrait à 376,5 M$ au 31 janvier dernier.

 

Sur le même sujet

L'absence de neige crée des défis chez nos détaillants

Mis à jour le 11/04/2024 | Damien Silès

EXPERT. Quelles sont les pistes de solutions pour atténuer les répercussions sur vos ventes?

Vol à l’étalage: cri d’alarme dans le commerce de détail

Mis à jour le 13/03/2024 | Damien Silès

EXPERT. Au Québec, le vol à l'étalage représenterait 1,8G$ en 2023, soit une moyenne de 50 000$ par établissement.

À la une

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.

Multiplier la déduction pour gain en capital, c'est possible?

19/04/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Quelle est l'avantage de cette stratégie?