Titres à surveiller : Research in motion, Banque Royale et Intel

Publié le 17/09/2010 à 09:07

Titres à surveiller : Research in motion, Banque Royale et Intel

Publié le 17/09/2010 à 09:07

CIBC Marchés mondiaux renouvelle une recommandation “surperformance de secteur” pour Research in motion. Photo : Bloomberg

Que faire avec les titres de Research in motion, Banque Royale et Intel ? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Research in motion (RIMM, 46,49$ US ; 47,76 $ CAN): mieux que prévu

CIBC Marchés mondiaux renouvelle une recommandation “surperformance de secteur”. Au deuxième trimestre, la société rapporte un bénéfice par action de 1,46$ US comparativement à un consensus à 1,36$ US. Todd Coupland indique que les revenus sont supérieurs aux attentes en raison de meilleures ventes qu’anticipé du Blackberry Torch chez AT&T, de la promotion du 3G Curve chez Verizon et Sprint, de même qu’à de meilleurs résultats à l’international. Il note que la direction guide vers un troisième trimestre supérieur aux attentes, avec des revenus anticipés dans une fourchette 5,3-5,5 G$ (consensus à 4,8 G$ US) et un bénéfice dans la fourchette 1,62$-1,70$ US par action (consensus à 1,40$ US).

L’analyste estime que le titre est fortement sous-évalué comparativement à Apple. Il se négocie à 7 fois le bénéfice anticipé 2012, alors que son vis-à-vis est à 16 fois. M. Coupland explique l’écart en raison de craintes quant à un environnement qui gagne en compétitivité, mais s’attend à ce que l’escompte diminue au fur et à mesure que RIMM continuera de prendre de l’expansion à l’international sans sacrifier sa rentabilité. La cible 12-18 mois est à 90$ US (92,47 $ CAN).

Banque Royale (RY, 54,34$) : baisse de recommandation

BMO Marchés des capitaux fait passer sa recommandation de « surperformance » à « performance de marché ». John Reucassel indique qu’il a sous-estimé la volatilité sur les marchés financiers et surestimé la vitesse de la reprise des bénéfices dans les divisions de gestion de fortune, d’assurance et à l’international. Il note que depuis avril, le titre de l’institution a nettement fait moins bien que le secteur. L’analyste estime que même si les différentes franchises de la banque donneront ultimement du rendement aux actionnaires, de meilleurs rendements peuvent pour l’instant être trouvés ailleurs. La cible est à 56$.

Intel (INTC, 18,97$ US) : danger de surplus d’inventaire

Canaccord Capital réitère une recommandation « conserver » et abaisse sa cible sur le titre. Bobby Burleson dit croire que Intel a significativement abaissé le prix de ses microprocesseurs dans le but de stimuler la demande, de contrecarrer l’effet iPad et de diminuer les inventaires. Il précise qu’en synchronisme, Acer, HP et Lenovo ont diminué le prix des notebooks. Malgré cela, dit l’analyste, les fabricants d’ordinateurs continuent de voir une demande anémique pour le troisième et le quatrième trimestre alors que les fournisseurs de composantes voient plus qu’une faiblesse saisonnière. M. Burleson croit en outre qu’il y a risque d’un surplus d’inventaire alors que les manufacturiers PC focalisent sur la Chine avec agressivité pour tenter de contrebalancer la faiblesse des marchés américain et européen. La cible passe de 19$ à 18$ US.

 

 

 

À suivre dans cette section

À la une

L’IA urbaine, pour des villes plus efficaces

BLOGUE INVITÉ. Les villes intelligentes s’appuient sur les technologies pour, entre autres, améliorer la qualité de vie.

Titres en action: AltaGas

Mis à jour à 12:38 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Leader, soyez engagé(e)s!

BLOGUE INVITÉ. Certaines personnes cultivent un peu trop la pensée magique.