À surveiller: Walmart, Coveo et Boralex

Publié le 20/11/2023 à 09:23

À surveiller: Walmart, Coveo et Boralex

Publié le 20/11/2023 à 09:23

Par Jean Gagnon

Les résultats du 3e trimestre de l’année financière 2024 du géant des chaînes de détail n’ont pas réussi à atteindre les attentes très élevées des investisseurs, et ce, particulièrement aux États-Unis. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Walmart, Coveo et Boralex? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Walmart Inc (WMT-NYSE, 155,35$US): Les résultats n’ont pas plu aux investisseurs, et le titre cède près de 9%

Les résultats du 3e trimestre de l’année financière 2024 du géant des chaînes de détail n’ont pas réussi à atteindre les attentes très élevées des investisseurs, et ce, particulièrement aux États-Unis. En réaction, le titre a cédé près de 9%, explique Kelly Bania, analyste chez BMO Marchés des capitaux.

Bien que les revenus demeurent élevés et que la direction hausse même ses prévisions, les investisseurs ont semblé déçus que celle-ci indique que la croissance de sa profitabilité se situera dans le bas de sa fourchette de prévisions, alors que l’analyste et les investisseurs estimaient que celle-ci était déjà plutôt conservatrice.

Cela dit, l’analyste perçoit plusieurs facteurs intéressants. Le trafic demeure intense dans les magasins du détaillant. Mais aussi, la croissance de son commerce en ligne et de ses dépenses en publicité permettent de croire que Walmart continuera de creuser un fossé entre elle et ses concurrents grâce à ses initiatives favorisant la croissance de ses marges.

En conséquence, Kelly Bania réitère sa recommandation de Sur-Performance, mais il réduit néanmoins quelque peu son cours cible qui passe de 180$US à 175$US.

Les bénéfices avant intérêts et impôts (BAII) du 3e trimestre ont été quelque peu décevants par rapport à la première moitié de l’année financière. Aux États-Unis, le BAII a simplement égalé celui du trimestre similaire de l’année précédente, note l’analyste.

Du côté positif, le trafic en magasin aux États-Unis a augmenté de 3,4%, et le commerce en ligne de 24%. L’analyste estime que les dépenses globales en publicité de la firme sont en voie d’atteindre 3,4 milliards de dollars américains (G$US) pour l’année financière 2024, comparativement à 2,7G$US pour l’année financière 2023.

 

À SUIVRE: Coveo Solutions Inc (CVO, 10,57$): L’intelligence artificielle générative pourrait s’avérer un élément catalyseur pour le développeur de logiciels

Sur le même sujet

À surveiller: AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed

17/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed? Voici des recommandations d’analystes.

À surveiller: BCE, WSP et Bombardier

03/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres BCE, WSP et Bombardier? Voici des recommandations d’analystes.

À la une

Trois stratégies pour rendre son commerce plus attrayant

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Voici trois commerces qui ont élaborer de nouvelles stratégies pour se démarquer.

La main-d'oeuvre reste un défi pour les détaillants

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Plus d'un poste vacant sur dix au Québec se trouve dans le secteur du commerce de détail.

Des clients avides de rabais

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Les détaillants doivent s'ajuster aux nouvelles attentes des consommateurs.