À surveiller: Savaria, Canadian Tire et Québecor

Publié le 14/05/2021 à 09:04

À surveiller: Savaria, Canadian Tire et Québecor

Publié le 14/05/2021 à 09:04

Par Denis Lalonde

Québecor (QBR.B, 33,38$): plus de clarté sur les deux éléphants dans la pièce

Québecor a fait état de résultats au premier trimestre conformes aux prévisions de l’analyste Drew McReynolds, de la Banque Royale.

«Nous prévoyons que Québecor livrera une croissance de la valeur nette de ses actifs parmi les meilleures de l’industrie grâce à une bonne intégration des réseaux filaires et sans-fil», écrit l’analyste.

M. McReynolds ajoute que les forfaits à plusieurs services de sa filiale Vidéotron sont très efficaces et que la société gagne des parts de marché avec ses services Fizz Mobile et Fizz Internet.

 

Le premier éléphant dans la pièce

Alors que des voix s’élèvent pour que Rogers ne puisse pas acheter Shaw Communications en totalité, l’analyste soutient que Québecor a fourni plus de clarté sur ses ambitions d’expansion hors Québec.

L’analyste raconte que la direction de Québecor a affirmé qu’elle était satisfaite d’une récente décision du CRTC sur l’industrie de la téléphonie mobile, mettant l’emphase sur l’importance d’avoir au moins quatre opérateurs à travers le pays.

«Québecor croit également qu’un éventuel acheteur des services mobiles de Shaw devrait avoir de l’expérience dans l’industrie pour assurer la viabilité à long terme de ce quatrième joueur et la société s’est dite prête à négocier ‘un prix juste’ pour les actifs mobiles de Shaw», écrit-il.

 

Le deuxième éléphant dans la pièce

Avec le départ annoncé du président et chef de la direction de Vidéotron, Jean-François Pruneau, le 4 juin, poste qui sera pourvu par Pierre Karl Péladeau, les investisseurs voulaient en savoir plus sur la signification derrière ce changement.

«La haute direction a affirmé que Pierre Karl Péladeau a été impliqué dans les décisions stratégiques chez Vidéotron depuis plusieurs décennies. Le cœur de l’expertise reste en place et la société soutient qu’elle reste déterminée à prendre des décisions disciplinées et prudentes», précise Drew McReynolds.

Même si la possibilité d’une transaction avec Shaw reste hautement incertaine, nous continuons de croire qu’une transaction serait gagnante-gagnante-gagnante pour Québecor, Rogers et les parties prenantes de l’industrie canadienne du sans-fil.

M. McReynolds conserve sa recommandation de «surperformance» et son cours cible sur un an de 41$.

 

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

22/10/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Nasdaq: l'action DWAC suspendue après une envolée

22/10/2021 | AFP

L'action Digital World Acquisition Corp est censée fusionner avec le nouveau réseau social de Donald Trump.

À la une

Hydrogène vert et biocarburants: une future stratégie interventionniste

22/10/2021 | François Normand

ANALYSE. Les Affaires dévoile les grandes lignes de la stratégie que Québec annoncera dans les prochaines semaines.

Bourse: Le Dow Jones conclut sur un record mais la tech s'est repliée

Mis à jour le 22/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère hausse grâce au secteur de l'énergie.

Titres en action: Corus, Schlumberger, Continental, Honeywell, ...

22/10/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.