Titres en action: Onex, SNC-Lavalin, Power Corp, Aurora...

Publié le 14/05/2021 à 07:39, mis à jour le 14/05/2021 à 14:14

Titres en action: Onex, SNC-Lavalin, Power Corp, Aurora...

Publié le 14/05/2021 à 07:39, mis à jour le 14/05/2021 à 14:14

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Onex (ONEX, 86,26$) a affiché vendredi un profit net de 415 millions $ US pour son plus récent trimestre, ce qui se comparait à une perte nette de 997 millions $ US pour la même période l’an dernier. La société de portefeuille torontoise a précisé que son profit par action s’était chiffré à 4,59 $ US pour le trimestre clos le 31 mars, comparativement à une perte de 9,97 $ US pour les trois premiers mois de 2020. Onex a précisé que son bénéfice ajusté, qui exclut certains éléments, avait totalisé 472 millions $ US, ou 5,23 $ US par action, un résultat supérieur à la perte ajustée de 1,05 milliard $ US, ou 10,34 $ US par action, du premier trimestre de l’an dernier. Le segment des investissements a dégagé un profit de 324 millions $ US au plus récent trimestre, par rapport à une perte de 985 millions $ US un an plus tôt. De son côté, le segment des actifs et de la gestion de patrimoine a réalisé un profit de 148 millions $ US, comparativement à une perte de 67 millions $ US l’an dernier. Le président et chef de la direction d’Onex, Gerry Schwartz, a estimé que la société avait connu un autre trimestre de bons résultats pour l’ensemble de ses plateformes. M. Schwartz a souligné que ses activités de capital-investissement continuaient de générer une solide valeur et que sa plateforme de crédit connaissait était sur une lancée grâce à ses nouvelles stratégies. 

 

 

Le Groupe SNC-Lavalin (SNC, 27,74 $) a déclaré un bénéfice attribuable aux actionnaires de 73 millions $ au cours de son dernier trimestre, comparativement à une perte de près de 66 millions $ au même trimestre l’an dernier. Le directeur général, Ian Edwards, a déclaré que la société avait bien démarré l’année avec un premier trimestre conforme aux attentes. La firme d’ingénierie affirme que son résultat net provenant des activités poursuivies a été de 67,7 millions $ ou 39 cents par action pour le trimestre terminé le 31 mars, contre un bénéfice de 950 000$ ou un cent par action un an plus tôt. SNC affirme que le bénéfice a inclus 61 millions $ ou 35 cents par action diluée provenant des services professionnels et de la gestion de projet, contre un bénéfice de 21 millions $, ou 12 cents par action diluée au même trimestre l’an dernier. Sur une base ajustée, SNC affirme que son bénéfice de ses activités de services professionnels et de gestion de projets a été de 48 cents par action, contre 35 cents par action il y a un an.

 

Power Corp. (POW, 37,02 $) affirme que son bénéfice du premier trimestre a presque triplé par rapport à l’année précédente, car la société a réalisé des gains importants dans ses activités d’assurance vie. La société de portefeuille établie à Montréal indique avoir engrangé 556 millions $, ou 82 cents par action, comparativement à 200 millions $, ou 36 cents par action, un an plus tôt. Les bénéfices ajustés pour le trimestre clos le 31 mars ont augmenté à 786 millions $, ou 1,16$ par action, par rapport à 345 millions $, ou 62 cents par action, au premier trimestre de 2020. Power a surpassé les attentes des analystes sondés par la firme Refinitiv, qui anticipaient en moyenne des bénéfices ajustés de 71 cents par action. Le profit net de Great-West Lifeco a augmenté à 707 millions $, contre 342 millions $ lors de la période correspondante de l’année précédente.

 

Aurora Cannabis (ACB.TO, 8,93 $) a affiché jeudi une perte nette de 164,7 millions $ pour son troisième trimestre et le producteur de cannabis a annoncé un plan visant à réduire ses coûts annuels de plusieurs millions de dollars. La perte nette de la société d’Edmonton se comparait à une perte de 139,3 millions $ pour la même période un an plus tôt. La perte par action a atteint 85 cents pour le trimestre clos le 31 mars, comparativement à celle de 1,40$ du même trimestre en 2020. Aurora a indiqué que ses revenus nets s’étaient chiffrés à 55,2 millions $ au plus récent trimestre, alors qu’ils avaient été de 73,5 millions $ un an plus tôt. Les analystes s’attendaient à ce qu’Aurora dévoile une perte nette de 21 cents par action, à partir de revenus de 68,5 millions $, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv. 

 

Le conglomérat japonais Toshiba (6502.T, 4 510 yens), qui a récemment été convoité par CVC Capital Partners, est revenu dans le vert en 2020-2021 et prévoit de continuer à rebondir sur son nouvel exercice démarré le 1er avril, selon des résultats publiés vendredi. Son bénéfice net annuel s'est établi à 114 milliards de yens (1,26 milliard de dollars), contre une perte de 114,6 milliards de yens sur son exercice précédent. Cette performance est nettement supérieure au dernier objectif du groupe (70 milliards de yens). Son bénéfice opérationnel annuel a toutefois reculé de 20%, à 104,4 milliards de yens, pour des ventes annuelles en repli de 10% à 3 054 milliards de yens (33 milliards de dollars). Ces deux résultats s'avèrent légèrement inférieurs aux dernières prévisions du groupe. Toshiba a rappelé vendredi avoir continué de souffrir de l'impact de la pandémie en 2020-2021 dans la plupart de ses activités, notamment dans la bureautique, l'énergie ou encore les infrastructures.

 

Le deuxième constructeur automobile japonais Honda (HMC, 30,51 $US) a annoncé vendredi un bénéfice net en forte hausse sur son exercice 2020-2021 grâce à des réductions de coûts et des effets comptables positifs, mais a formulé des prévisions nuancées pour 2021-2022. Pour 2021-2022, Honda attend un repli de 10,3% de son bénéfice net à 590 milliards de yens (6,5 milliards de dollars) et une stagnation de son bénéfice opérationnel à 660 milliards de yens (7,3 milliards de dollars), citant comme explications l'impact persistant de la pandémie, la pénurie de semi-conducteurs et le renchérissement des matières premières. Il voit néanmoins ses ventes augmenter de 15,4% à 15 200 milliards de yens (168 milliards de dollars), grâce à une nette reprise aux États-Unis et en Chine, tandis que ses perspectives au Japon restent «incertaines» à cause de la recrudescence locale de la COVID-19, selon un communiqué. Sur son exercice écoulé 2020-2021 clos au 31 mars, Honda a enregistré un bond de 44,3% de son bénéfice net, à 657,4 milliards de yens (7,3 milliards de dollars), une performance largement supérieure à son dernier objectif.

 

Sur le même sujet

Le bitcoin s'envole, le régulateur américain envisage d'ouvrir un peu plus le marché

15/10/2021 | AFP

Le gendarme boursier américain envisage d'autoriser des fonds indiciels (ETF) liés à la cryptomonnaie.

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

15/10/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

À la une

Ces quatre doctrines géopolitiques touchent les entreprises

16/10/2021 | François Normand

ANALYSE. De la Russie à la Chine et passant par la Turquie, ces doctrines influencent votre environnement d'affaires.

Bourse: Wall Street termine la semaine en forme, meilleure semaine depuis juin

Mis à jour le 15/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse avec le cours du pétrole brut.

À surveiller: Nuvei, Target et Air Canada

15/10/2021 | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.