À surveiller: Lion Électrique, SNC-Lavalin, Bell et Thomson Reuters

Publié le 04/08/2023 à 10:15

À surveiller: Lion Électrique, SNC-Lavalin, Bell et Thomson Reuters

Publié le 04/08/2023 à 10:15

(Photo: courtoisie)

Que faire avec les titres de Lion Électrique, SNC-Lavalin, Bell et Thomson Reuters? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

Lion Électrique (LEV, 2,35$): elle doit encore paver la voie vers la rentabilité

Benoit Poirier de Valeurs mobilières Desjardins est d’avis que les investisseurs seront à nouveau au rendez-vous lorsque Lion Électrique aura terminé sa phase d’investissement de capitaux et qu’elle prouvera qu’elle est sur la voie de la rentabilité.

Déjà, d’après les résultats dévoilés au deuxième trimestre de 2023, un meilleur prix de vente moyen et de son volume de ventes lui ont permis d’obtenir pour la première fois en six trimestres des marges brutes de 0,7%, battant du même coup les prédictions des analystes.

Un retard accusé pour une subvention a toutefois nui à ses revenus et à ses livraisons de véhicules, a souligné l’organisation lorsqu’elle a dévoilé ses résultats. Elle a ainsi généré des revenus de 58 millions de dollars américains (M$US), et non de 60,5 M$ ou de 66,1M$ comme ce sur quoi tablaient respectivement l’analyste et le consensus.

De plus, 199 véhicules sont sortis de son usine. C’est 94 de plus que ce qu’elle a produit à la même période l’an dernier. D’après l’analyste, l’augmentation de sa capacité de production semble suivre le plan de match qu’elle s’était fixé.

Lion Électrique a aussi rapporté des pertes avant intérêts, impôts, et amortissement, de l’ordre de 9,7M$US, ce qui est mieux que ce à quoi l’analyste et le consensus s’attendaient, soit de 15,6M$US et de 19,8M$US.

Juste après la fin du trimestre, rappelle Benoit Poirier, la société de Saint-Jérôme s’est entendue pour obtenir un financement de 142M$US. Ça lui servira à augmenter la taille de ses opérations manufacturières, ce qui contribuera à paver le chemin vers la rentabilité. Au deuxième trimestre, elle avait 44M$US en liquidité, alors qu’au trimestre précédent, elle en avait 36M$US.

La valeur de son carnet de commandes pour des véhicules électriques, à 625M$US, est identique à celle du trimestre précédent, alors que le nombre de bornes de chargement commandé a glissé de 347 à 275.

Après de tels résultats, l’analyste augmente ses attentes à l’égard des revenus que la société devrait générer au cours de l’exercice, les faisant passer de 273 M$ à 278 M$. Toutefois, il croit qu’elle devrait avoir davantage de pertes avant intérêts, impôts et amortissement ajustés en 2023 et en 2024. Il mise dorénavant respectivement sur 58,3M$ et sur 15,7 M$. Son bénéfice par action cible en 2024 glisse aussi, passant de -0,25$US à -0,26$US.

N'empêche que Benoît Poirier réitère sa recommandation d’achat et son cours cible à 4$US.

Catherine Charron


SNC-Lavalin (SNC, 40,67$) : un trimestre solide qui dépasse les prévisions.

Sur le même sujet

À surveiller: Héroux-Devtek, Banque TD et Alphabet

24/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Héroux-Devtek, Banque TD et Alphabet? Voici des recommandations d’analystes.

À surveiller: AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed

17/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed? Voici des recommandations d’analystes.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.