Buffett : tout le monde a sa part de responsabilité dans la crise

Publié le 28/02/2012 à 01:05, mis à jour le 28/02/2012 à 01:05

Buffett : tout le monde a sa part de responsabilité dans la crise

Publié le 28/02/2012 à 01:05, mis à jour le 28/02/2012 à 01:05

© Natalia Merzlyakova | Dreamstime.com

BLOGUE.

La lettre des actionnaires de Berkshire Hathaway a été publiée il y a quelques jours. Nous relevons certains points intéressants, comme la comparaison entre deux piles d'actifs, dont l'une est uniquement constituée d'or, et l'autre, de plusieurs actifs produisant d'importants revenus. Son plus gros argument contre l'or se concentre sur le fait que pour obtenir un profit avec ce métal précieux, on doit nécessairement pouvoir le revendre plus cher à d'autres investisseurs. Durant tout le temps de sa détention, aucun profit n'est généré.

M. Buffett discute également des rachats d'actions, et mentionne l'effet de la hausse du prix de l'action IBM sur son investissement. Berkshire a acquis des actions pour un total d'environ 11G$. Comme la société rachète son propre titre, il souligne qu'en tant qu'actionnaire à long terme de la compagnie, nous devrions espérer que le titre stagne ou même baisse pendant quelques années. En effet, un rachat d'actions s'avèrera nettement plus avantageux pour les actionnaires patients si le titre est racheté à des niveaux inférieurs. Avec un même montant d'argent, la société peut racheter beaucoup plus d'actions si le prix est moindre.

La lettre démontre également l'optimisme de Buffett concernant l'immobilier. Actuellement aux États-Unis, il se crée davantage de ménages que de nouvelles maisons. Nous assistons à une situation complètement opposée à celle qui prévalait avant la crise. Par conséquent, la présente tendance augure bien pour l'immobilier à long terme. Dans une  entrevue accordée à CNBC hier matin , M. Buffett a déclaré qu'il aimerait pouvoir acheter des millions de maisons en utilisant des hypothèques aux taux de 30 ans, afin de les revendre dans cinq ans.

À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont associés et gestionnaires de portefeuille chez Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

Les investigateurs financiers

Blogues similaires

Le marché baissier envoie des recrues dans les mains d'acquéreurs

BLOGUE. La dépréciation de dentalcorp et de Converge Technology attire des offres. D'autres pourraient suivre.

Bourse: analyse des résultats des six grandes banques canadiennes avec Luc Girard

02/12/2022 | Denis Lalonde

BALADO. La Banque Royale et la Banque TD ont particulièrement retenu l'attention cette semaine.