SNC-Lavalin: le CUSM pèse lourd sur les résultats

Publié le 03/05/2013 à 17:35, mis à jour le 03/05/2013 à 17:43

SNC-Lavalin: le CUSM pèse lourd sur les résultats

Publié le 03/05/2013 à 17:35, mis à jour le 03/05/2013 à 17:43

Photo: Mathieu Lavallée.

C’est bel et bien le Centre universitaire de santé McGill qui a causé la perte d’exploitation de 32 M$ comptabilisée par SNC-Lavalin au premier trimestre dans son portefeuille Infrastructures et environnement, confirme le ministère de la Santé et des Services sociaux.

«Il y a beaucoup de différends, sur toutes sortes de petits points ; le contrat fait au-dessus de 1 000 pages…», souligne Martin Viau, porte-parole de la direction de la modernisation des hôpitaux universitaires de Montréal au Ministère (MSSS). «Il y en a qui sont au stade de la médiation, de la discussion… Certains sont déjà réglés ; il y en a des nouveaux qui vont continuer d’apparaître. D’autres vont se rendre à l’arbitrage, et il y en a même qui pourraient se rendre devant un juge.»

Martin Viau ajoute toutefois que le Ministère estime être «dans la normalité des choses». Selon lui, Québec continue de travailler «sur le même espace budgétaire», en y incluant les «provisions pour risques et contingences». Le MSSS refuse toutefois de révéler le montant prévu pour ces «contingences». «Cela pourrait être nuisible pour d'éventuelles négociations s'il y avait un jour une réclamation.»

En conférence de presse, le nouveau pdg de SNC-Lavalin, Robert Card, a confirmé que la «perte d’exploitation» de 32 M$ concernait «un grand projet dans la région de Montréal», mais il n’a pas voulu donner de détails.

Si les négociations avec le MSSS ne sont pas terminées, pourquoi SNC-Lavalin a-t-elle mis un chiffre sur la perte ? Martin Viau ne s’avance pas. «Ils ont dit qu’ils prenaient cette provision-là… Qu’est-ce qu’il y a là-dedans ? Peut-être que ça inclut des frais d’avocats ?»

Analyste chez BMO Marché des capitaux, Burt Powell signale que malgré l’inscription, encore ce trimestre, de charges extraordinaires, la direction continue de prédire une croissance du bénéfice de 10 à 15 % pour l’année. Il croit que SNC-Lavalin pense pouvoir récupérer une partie des pertes plus tard.

Le géant du génie conseil a reconnu avoir versé au moins 56 M$ US en commission irrégulières à des «agents commerciaux» pour remporter des contrats, dont celui du Centre universitaire de santé McGill, évalué à 1,6 G$. L’ancien pdg Pierre Duhaime fait face à des accusations de fraude dans cette affaire, comme l’ancien directeur général de l’hôpital, Arthur Porter.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.