Pfizer dépasse les prévisions

Publié le 02/05/2023 à 08:58

Pfizer dépasse les prévisions

Publié le 02/05/2023 à 08:58

Par AFP

Les ventes de la pilule anti-COVID Paxlovid s’affichent en hausse par rapport à la même période en 2022. (Photo: 123RF)

New York — Pfizer a vu son chiffre d’affaires et ses bénéfices nettement reculer au premier trimestre en raison du tassement des ventes de son vaccin et de sa pilule anti-COVID, mais a quand même dépassé les attentes et maintenu ses prévisions pour l’année.

Le laboratoire américain a vu son chiffre d’affaires plonger de 29% sur la période, à 18,3 milliards de dollars.

Les ventes du vaccin Comirnaty développé avec le laboratoire allemand BioNTech ont chuté de 77%, plombées par une forte baisse des commandes.

Celles de la pilule anti-COVID Paxlovid s’affichent en revanche en hausse par rapport à la même période en 2022, notamment en raison d’une dernière commande du gouvernement américain avant une transition vers une commercialisation plus traditionnelle, ainsi que par une forte demande en Chine en raison d’une recrudescence de la pandémie.

Pfizer s’attend toujours pour 2023 à une chute de 64% de ses ventes de vaccin Comirnaty et de 58% de ses ventes de pilule Paxlovid.

Sans ces deux produits, qui ont dopé les performances financières de Pfizer pendant deux ans, le chiffre d’affaires du laboratoire a progressé au premier trimestre de 5%.

Son bénéfice net a reculé de 30% à 5,5 milliards de dollars.

Pfizer anticipe toujours une croissance de ses revenus hors Paxlovid et Cominarty de 7% à 9% sur l’année.

Le laboratoire compte sur l’arrivée sur le marché de nouveaux produits, notamment après les récents feux verts de l’agence américaine du médicament (FDA) pour un nouveau traitement antimigraineux qui a la particularité de s’administrer par un aérosol nasal (Zavzpret) ainsi que pour la prescription du médicament contre l’eczema Cibinqo pour les adolescents et du vaccin contre les infections à pneumocoques Prevnar pour les enfants.

L’action du groupe prenait 0,7% dans les échanges électroniques précédant l’ouverture de la Bourse.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.