Motion de l'Assemblée nationale pour abolir la fonction de lieutenant-gouverneur

Publié le 08/12/2023 à 12:50

Motion de l'Assemblée nationale pour abolir la fonction de lieutenant-gouverneur

Publié le 08/12/2023 à 12:50

Par La Presse Canadienne

L'administratrice et ex-dirigeante micmaque Manon Jeannotte reçoit donc un message clair dès son arrivée en poste, à peine 24 heures après avoir été nommée par le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, pour remplacer J. Michel Doyon. (Photo: La Presse Canadienne)

Québec — Au lendemain de la nomination de la première personne issue des Premières Nations pour occuper la fonction de lieutenant-gouverneur au Québec, l'Assemblée nationale a voté à l'unanimité pour l'abolition de cette fonction.

L'administratrice et ex-dirigeante micmaque Manon Jeannotte reçoit donc un message clair dès son arrivée en poste, à peine 24 heures après avoir été nommée par le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, pour remplacer J. Michel Doyon.

Québec solidaire a en effet déposé une motion qui réclame la fin de ce qu'on qualifie de symbole du colonialisme.

La motion appelle à son remplacement par une institution démocratique.

Les 100 députés de tous les partis présents en Chambre ont tous voté en faveur de la motion, sans débat.


Patrice Bergeron, La Presse Canadienne

Sur le même sujet

À la une

Quand les Québécois découvraient la Bourse dans nos pages

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. «Des entreprises comme Cascades et Couche-Tard, elles sont extrêmement reconnaissantes envers le REA.»

95 ans d'ambition et d'innovation

Édition du 21 Février 2024 | Marine Thomas

BILLET. Cela fait déjà 95 ans que le journal «Les Affaires» informe les décideurs du Québec.

Bourse: Wall Street reprend son souffle et finit en baisse

Mis à jour à 18:30 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé en baisse.