Les Canadiens accordent de l’importance aux rabais à l’épicerie, selon un sondage

Publié le 21/02/2024 à 16:22

Les Canadiens accordent de l’importance aux rabais à l’épicerie, selon un sondage

Publié le 21/02/2024 à 16:22

Par La Presse Canadienne

Selon le sondage, mené via la plateforme Caddle, les circulaires restent le moyen le plus courant pour les consommateurs de découvrir des rabais. (Photo: La Presse Canadienne)

Près des deux tiers des Canadiens disent avoir changé de marché d’alimentation principal au cours de la dernière année pour obtenir de meilleures offres. 

Un nouveau sondage réalisé par le Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire de l’Université Dalhousie, à Halifax, en partenariat avec Caddle, révèle que près de 30% des répondants choisissent exclusivement leurs épiceries en fonction des rabais et des promotions en magasin.

Une fois en magasin, le sondage indique que près de 60% des Canadiens recherchent systématiquement des produits alimentaires à prix réduit, avec une préférence pour les rabais sur les articles proche de leur date de péremption ou en liquidation.

L’enquête «souligne l’importance pour les détaillants de prioriser stratégiquement les initiatives de rabais afin de rester compétitifs dans un marché de plus en plus dynamique», a soutenu le directeur du Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire, Sylvain Charlebois, par écrit.

Selon le sondage, mené via la plateforme Caddle, les circulaires restent le moyen le plus courant pour les consommateurs de découvrir des rabais. Suivent les applications mobiles et les panneaux en magasin.

«Les rabais jouent un rôle significatif dans la sélection en magasin et les achats de produits, avec des pourcentages de rabais et des récompenses de fidélité se révélant particulièrement attractifs. Par conséquent, les épiceries ont tout intérêt à privilégier ces types de promotions», peut−on lire dans le rapport accompagnant le sondage.

Les magasins appartenant à Loblaw sont la principale destination pour les produits alimentaires à prix réduit, selon le sondage, suivis par Walmart et Costco.

Le rapport indique aussi que les produits frais constituent les articles à prix réduit les plus achetés, suivis par les produits de viande, les produits emballés et en conserve, les produits de boulangerie et les produits laitiers.

Même si les applications de sauvetage alimentaire comme Flashfood ou Too Good To Go gagnent en popularité, près de 58% des consommateurs ne les ont jamais essayées.

Cependant, parmi les consommateurs qui ont essayé ces applications, 95,1% ont déclaré qu’ils les recommanderaient à d’autres. La raison principale pour laquelle certains consommateurs se tournent vers ces applications est la possibilité de faire des économies.

 

 

Sur le même sujet

L'inflation sur les aliments à l'épicerie a continué de ralentir en mars au Canada

L'inflation sur les aliments vendus à l'épicerie n'a augmenté «que» de 1,9% par rapport à l'année précédente.

Un investissement «sucré» de 3,2M$ pour Les Miels du Lac

16/04/2024 | Trium Médias

La miellerie industrielle située au Lac-Saint-Jean prévoit vendre ses produits dérivés du miel dès cet automne.

À la une

Budget fédéral 2024: Ottawa pige 19,4G$ dans les poches des ultrariches et des entreprises

16/04/2024 | Denis Lalonde

BUDGET FÉDÉRAL 2024. La mesure devrait servir à éponger le déficit de 39,8 G$ prévu pour 2024-2025.

Budget fédéral 2024: Ottawa veut encourager les régimes de retraite à investir au Canada

16/04/2024 | Denis Lalonde

BUDGET FÉDÉRAL 2024. Ottawa veut inciter les régimes de retraite à investir au pays, mais sans y consacrer d’argent.

Ce budget écrit à l'encre rouge foncé ne fera pas que des heureux

16/04/2024 | Sandra Aubé

EXPERTE INVITÉE. Les contribuables les mieux nantis passent à la caisse.