Les glaces Ben & Jerry's de retour officiellement dans les colonies israéliennes

Publié le 29/06/2022 à 12:11

Les glaces Ben & Jerry's de retour officiellement dans les colonies israéliennes

Publié le 29/06/2022 à 12:11

Par La Presse Canadienne

Fondée en 1978, Ben & Jerry’s est une entreprise connue pour ses engagements progressistes. (Photo: 123RF)

Jérusalem — Le fabricant américain de glaces Ben & Jerry’s, qui avait annoncé l’an dernier vouloir cesser de vendre ses produits dans les colonies israéliennes, a cédé mercredi ses activités en Israël ouvrant ainsi la voie à la reprise de ses ventes dans ces enclaves en Territoires palestiniens.

En juillet 2021, cette filiale du géant alimentaire Unilever avait annoncé que la vente de ses produits glacés dans les colonies israéliennes, où vivent près de 700 000 personnes en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est, n’était pas «compatible» avec ses «valeurs». Décision qui avait été saluée par les Palestiniens et considérée comme une victoire de la campagne internationale de boycottage (BDS) de l’État hébreu.

Mercredi, près d’un an après le début de cette «guerre des glaces», Unilever a annoncé avoir cédé ses «intérêts commerciaux en Israël à Avi Zinger», détenteur de la licence de la marque dans ce pays qui avait toutefois contrevenu aux directives de sa maison-mère en continuant de distribuer dans les colonies les glaces «Ben & Jerry’s», produites par son usine en banlieue de Tel-Aviv.

«Après de longs mois de négociations, nous avons réussi à assurer la production et la vente de nos glaces aimées […] en Israël et en Judée-Samarie (nom donné à la Cisjordanie par Israël, NDLR)», s’est réjoui mercredi M. Zinger, qui a acquis, pour une somme non dévoilée, des usines employant au total 2.000 personnes.

Le ministère israélien des Affaires étrangères, qui mène une offensive contre la campagne de boycottage de l’État hébreu, s’est aussitôt félicité de cette annonce «qui garantit non seulement que l’usine de Ben & Jerry’s sera protégée, mais que ses nombreux employés, ainsi que ses clients, juifs et musulmans, israéliens et palestiniens, ne seront pas les cibles d’une campagne de délégitimation d’Israël».

«L’antisémitisme ne nous vaincra pas, même quand il s’agit de glaces», a déclaré le ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid, ajoutant qu’Israël «combat la délégitimation et les campagnes de BDS dans tous les domaines, moraux ou économiques».

Fondée en 1978, Ben & Jerry’s est une entreprise connue pour ses engagements progressistes, de la protection de l’écologie au respect des droits humains ou la question des inégalités.

Sur le même sujet

Le Parlement européen va enquêter sur Pegasus, le logiciel espion israélien

19/04/2022 | AFP

Le logiciel est capable de lire toutes les données des téléphones mobiles attaqués par ce biais.

Tel-Aviv est désignée ville la plus chère au monde

La ville, qui était auparavant classée cinquième, a dépassé d’autres endroits coûteux comme Paris et Singapour.

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.