Des producteurs demandent au CRTC des garanties pour l'entente entre Rogers et Shaw

Publié le 25/11/2021 à 15:16

Des producteurs demandent au CRTC des garanties pour l'entente entre Rogers et Shaw

Publié le 25/11/2021 à 15:16

Par La Presse Canadienne

Le syndicat Unifor a fait part de ses inquiétudes que ce plan risquait de réduire la diversité des voix dans les petits marchés. (Photo: La Presse Canadienne)

Gatineau — Plusieurs producteurs de télévision indépendants et associations ont demandé au CRTC d’assurer plus de garanties et d’avantages tangibles dans le projet de prise de contrôle de Shaw Communications par Rogers Communications pour 26 milliards $.

Prenant la parole lors des audiences du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes à Gatineau, cette semaine, des présentateurs tels que Ethnic Channels Group, WildBrain et la Canadian Communications Systems Alliance ont fait part de leurs inquiétudes quant à la domination du marché que Rogers obtiendrait si la transaction était approuvée.

Les audiences du CRTC se concentrent sur les implications de l’accord pour le secteur de la radiodiffusion.

Alors que les concurrents directs de Rogers tels que Telus et BCE se sont catégoriquement opposés à l’accord lors des audiences, les entreprises qui dépendent de Rogers et de Shaw pour héberger leur programmation ont exprimé des commentaires plus précis, avec de nombreuses demandes axées sur le maintien du statu quo pendant une certaine période.

Ethnic Channels Group a demandé que le CRTC exige que les revenus d’abonnement des producteurs ethniques indépendants ne diminuent pas avant cinq ans, et le producteur de contenu de télévision pour enfants WildBrain a demandé que l’organisme de réglementation oblige Rogers à continuer de diffuser les émissions indépendantes actuellement hébergées par Rogers ou Shaw pendant cinq ans. D’autres ont demandé que Rogers soit obligée de maintenir les services de diffusion par satellite que Shaw fournit actuellement.

De son côté, le directeur général de la Canadian Media Producers Association, Reynolds Mastin, a appelé à des avantages plus tangibles liés à l’accord, affirmant que les 5,7 millions $ d’avantages totaux proposés n’étaient pas proportionnels à la taille de l’accord.

Le syndicat Unifor a fait part de ses inquiétudes concernant les plans de Rogers visant à reprendre les 13 millions $ par an que Shaw donne à Global News pour réaliser une expansion de son propre réseau CityNews, affirmant que ce plan risquait de réduire la diversité des voix dans les petits marchés.

 

Sur le même sujet

La Cour suprême refuse d'entendre la demande d'appel de Québecor contre le CRTC

Québecor tentait de faire invalider deux décisions du CRTC concernant le signal de TVA Sports aux abonnés de Bell.

La Lettonie souhaiterait une force permanente de l'OTAN dans les pays baltes

Mis à jour le 12/05/2022 | La Presse Canadienne

Le Canada compte actuellement près de 700 soldats à la tête d’un groupement tactique de l’OTAN en Lettonie.

À la une

Le Canada dit non à la 5G de Huawei

19/05/2022 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Ottawa annonce qu’il bannira la technologie de télécommunications 5G de la chinoise Huawei au Canada.

Bourse: inquiète pour la croissance, Wall Street ne parvient pas à stopper sa baisse

Mis à jour le 19/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse, mais les grands indices américains reculent.

Titres en action: Canada Goose, Héroux-Devtek, Lightspeed

Mis à jour le 19/05/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.