Entrepreneurs : les dividendes ordinaires moins avantageux

Publié le 21/03/2013 à 16:28, mis à jour le 21/03/2013 à 17:08

Entrepreneurs : les dividendes ordinaires moins avantageux

Publié le 21/03/2013 à 16:28, mis à jour le 21/03/2013 à 17:08

BUDGET FÉDÉRAL 2013. À compter de 2014, les clients propriétaires de PME seront moins avantagés de recevoir un dividende de leur entreprise.

Le plan budgétaire prévoit en effet une baisse de l’avantage lié au crédit d’impôt pour dividendes (CID) lequel s’applique uniquement au dividende ordinaire et non au dividende déterminé.

Cette mesure technique permettra au gouvernement d’économiser 2,34 G$ pour les cinq prochaines années financières.

De façon plus détaillée, pour avoir une intégration parfaite de l’imposition au fédéral, le taux de majoration qui s’applique aux dividendes ordinaires va baisser de 25 à 18 %. Cependant, le CID correspondant est ramené de 2/3 du montant majoré à 13/18. En pourcentage du montant majoré d’un dividende non déterminé, le taux effectif du CID à l’égard d’un tel dividende sera 11 %.

« Est-ce que cette nouvelle mesure viendra changer la rémunération optimale, en salaire et en dividendes, pour un entrepreneur? On peut s’y attendre », dit Annie Boivin, fiscaliste et vice-présidente, planification fiscale et successorale chez Richardson GMP.

Tout sur le budget fédéral 2013 :

Ottawa lâche le Fonds de solidarité et Fondaction

Pouliot - Budget: Flaherty vient-il de tuer le Fonds de solidarité?

Offensive fiscale: Ottawa fait appel à la délation

Ottawa revient à 2015 pour l'équilibre, mais sans les promesses électorales

Infrastructures: rien pour stimuler l'économie

Formation : Québec devra ajuster ses programmes

Commission unique : Ottawa n'en démord pas

Ottawa donne un sérieux coup de pouce aux entreprises

Transfert d'entreprise : Ottawa sourit aux entrepreneurs

À la une

Aucun allégement des mesures sanitaires en vue

Mis à jour il y a 26 minutes | lesaffaires.com

En conférence de presse, le premier ministre admet toutefois voir «la lumière au bout du tunnel».

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Leaders, voici comment avoir une écoute vraiment attentive!

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»