Ottawa revient à 2015 pour l'équilibre, mais sans les promesses électorales

Publié le 21/03/2013 à 16:16, mis à jour le 21/03/2013 à 17:25

Ottawa revient à 2015 pour l'équilibre, mais sans les promesses électorales

Publié le 21/03/2013 à 16:16, mis à jour le 21/03/2013 à 17:25

Le ministre des Finances du Canada Jim Flaherty [Photo : Bloomberg]

BUDGET FÉDÉRAL 2013. Le mouvement de jonglerie se poursuit. Après avoir annoncé à l'automne que le retour à l'équilibre budgétaire aurait lieu en 2016-2017, Ottawa prévoit maintenant qu'il sera atteint un an plus tôt, en 2015-2016.

C'est la quatrième modification de la date de l'atteinte de l'objectif fiscal depuis 2010, et un retour à l'objectif initial.

Le budget fédéral devrait en 2015-2016 afficher un léger surplus de 0,8 G$. Si rien ne change, la présentation de ce retour à l'équilibre surviendra au printemps 2015, date du dernier budget du gouvernement Harper avant des élections générales.

Le ministère des finances a cependant confirmé à LesAffaires.com que les engagements électoraux de plus de 3 G$ pris par les conservateurs lors de la dernière campagne n'étaient pas dans les chiffres. Ces engagements comprennent principalement des mesures pour les familles, évaluées à 2,5 G$. Le gouvernement a déjà indiqué que ces engagements ne seront réalisés que si la situation financière le permet.

Dans l'intérim, Ottawa enregistra en 2013-2014 un déficit de 18,7 G$, légèrement plus élevé que celui de 16,5 G$ prévu à l'automne.

Les revenus du gouvernement sont plus faibles que ce qui était anticipé, en raison notamment d'un PIB réel qui devrait se situer à 1,6% en 2013 plutôt que 2%. Une série de mesures qui touchent principalement les échappatoires fiscales permettent de contrebalancer, mais pas suffisamment.

Pour l'avenir, le gouvernement s'attend à ce que ses revenus subissent une légère pression à la baisse par rapport aux estimations initiales. La bonne nouvelle est que les dépenses anticipées devraient subir une plus forte pression à la baisse.

Le taux d'inflation doit être plus faible que ce qui était anticipé, ce qui permet de réduire l'indexation des prestations aux ainés et aux enfants, de même que les transferts aux administrations. Les taux d'intérêt sur la dette doivent également être plus faibles que prévus.

Tout sur le budget fédéral 2013 :

Ottawa lâche le Fonds de solidarité et Fondaction

Pouliot - Budget: Flaherty vient-il de tuer le Fonds de solidarité?

Offensive fiscale: Ottawa fait appel à la délation

Infrastructures: rien pour stimuler l'économie

Formation : Québec devra ajuster ses programmes

Commission unique : Ottawa n'en démord pas

Ottawa donne un sérieux coup de pouce aux entreprises

Transfert d'entreprise : Ottawa sourit aux entrepreneurs

Entrepreneurs : les dividendes ordinaires moins avantageux

À la une

Québec investit 1,2 G$ pour développer l’hydrogène vert et les bioénergies

Québec espère à terme générer des investissements publics et privés qui pourraient atteindre près de 10 G$.

Bourse: Wall Street conclut en hausse après les explications de la Fed

Mis à jour à 17:03 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en hausse.

À surveiller: Dollarama, Uni-Sélect, et Banque Scotia

Que faire avec les titres de Dollarama, Uni-Sélect et Banque Scotia? Voici quelques recommandations d’analystes.