Les Affaires en Chine : Les salaires explosent, tant mieux

Publié le 27/04/2011 à 10:39, mis à jour le 03/05/2011 à 14:28

Les Affaires en Chine : Les salaires explosent, tant mieux

Publié le 27/04/2011 à 10:39, mis à jour le 03/05/2011 à 14:28

Par François Normand

Blogue – Les salaires augmentent sans cesse en Chine. Pour l’ensemble de 2011, ils devraient bondir en moyenne de 12% sur le territoire de la métropole chinoise.

Et cette tendance s’observe dans l’ensemble de la Chine depuis quelques années. Ce qui est normal du reste. La croissance économique fulgurante du pays – près de 10% en moyenne par année - et les gains de productivité enrichissent les Chinois.

Les entreprises étrangères qui produisent seulement en Chine pour réduire leurs coûts s’en plaignent. En revanche, celles qui vendent leurs biens ou leurs services dans le pays applaudissent cette hausse du pouvoir d’achat.

Pour consommer davantage de biens et de services importés ou produits en Chine, les Chinois doivent gagner des salaires plus élevés. L’industriel Henry Ford avait bien compris ce principe, en accordant de meilleurs salaires à ses employés afin qu’ils puissent acheter sa Ford T.

Ce relèvement du niveau de vie des Chinois s’inscrit aussi dans la stratégie du gouvernement central.

Beijing veut développer la classe moyenne du pays pour que la Chine devienne un vrai marché de consommation et non pas seulement un endroit pour produire à faible coût.

Le dernier plan quinquennal de la Chine prévoit d’ailleurs plusieurs mesures pour inciter les habitants à consommer davantage et à moins épargner en prévision de jours difficiles.

Comment? En offrant entre autres aux Chinois un meilleur filet de protection sociale, et ce, de la santé aux régimes de retraite en passant par l’assurance chômage.

Il va sans dire que les entreprises étrangères qui ne sont en Chine que pour produire à moindre coût doivent s’adapter.

Plusieurs d’entre elles misent sur des gains de productivité pour demeurer compétitives.

D’autres ont déplacé leur production - ou songent à le faire - dans d’autres provinces où les coûts demeurent encore moins élevés qu’à Beijing, Shanghai ou Guangzhou.

Toutefois, la plus grande adaptation vient des entreprises étrangères présentes dans le pays qui décident d’écouler de plus en plus leur production en Chine, où le marché intérieur est en pleine expansion, et ce, dans tous les domaines (industriel, commercial, etc.).

La plus grande partie du commerce international se fait après tout entre partenaires riches, dotés d’économies développées, d’entreprises dynamiques et de citoyens relativement aisés.

Le Québec n’expédie pas près des deux tiers de ses exportations aux États-Unis parce que c’est un pays de plus 300 millions d’habitants, tout près de notre frontière méridionale.

C’est avant tout parce c’est une économie développée et très riche, où la demande est forte pour nos biens et nos services.

C’est d’ailleurs pourquoi les entreprises japonaises sont de plus en plus présentes en Chine pour y vendre et non pas pour produire à moindre coût.

Notre journaliste François Normand est actuellement en Chine pour effectuer une série de reportages sur des entreprises canadiennes implantées dans ce pays. Dans cette chronique, il partage avec nous ses impressions et ses analyses au fil d’un périple de deux semaines qui le mène à Canton, Shanghai et Pékin. Suivez-le !

PLUS

Les Affaires en Chine : la New-York de l'Asie

Les Affaires en Chine : Shanghai, ville émergée

À la une

Mise à jour économique: le crédit d'impôt destiné aux aînés passe de 411$ à 2000$

Il y a 10 minutes | La Presse Canadienne

Le ministre Girard a réaffirmé qu’il anticipait un ralentissement économique en 2023.

EN DIRECT: suivez la mise à jour économique du gouvernement caquiste

Il y a 12 minutes | Les Affaires

Suivez toutes les informations sur la mise à jour économique du gouvernement avec notre expert invité, Raphaël Melançon.

Elon Musk VS Bernard Arnault: qui sera le plus riche à la fin de la journée?

Il y a 30 minutes | LesAffaires.com et AFP

Qui sera l'homme le plus riche du monde à la fin de la journée? C'est le duel du jour que suit Forbes.