Placements en temps de turbulence!

Publié le 15/03/2024 à 11:06

Placements en temps de turbulence!

Publié le 15/03/2024 à 11:06

Par Institut de planification financière

Il devient difficile d’investir dans un pays, par exemple le Canada, et demeurer à l’abri de ce qui arrive chez nos voisins du sud ou encore en Europe. Mondialisation oblige, les indices mondiaux ont tendance à se comporter de la même façon. Autant quand ça va bien que quand ça va mal. (Photo: 123RF)

EXPERT INVITÉ. Dans le contexte actuel, avec le nombre de conflits existants un peu partout dans le monde et les multiples impacts de l’inflation, ça peut sembler une bonne idée que de garder son portefeuille de placements à l’abri dans son «bunker».

Dans la réalité, il est plus facile de mettre son portefeuille à l’abri que soi-même. Après tout, on doit quand même travailler, voir notre famille et nos amis. Mais, devrait-on vraiment mettre son portefeuille de placements dans un « bunker » en attendant que la situation s’améliore?

La corrélation, cela vous dit quelque chose? La corrélation entre deux actifs financiers, ou plus généralement entre deux variables aléatoires, est l'intensité de la liaison qu'il existe entre ces deux variables. En somme, c’est à quel point le comportement de deux actifs indépendants se ressemble (ou non) au fil du temps. On parle ici d’actions, d’obligations et même d’indices boursiers. Si ce comportement est semblable, il y a forte corrélation, et s’il ne semble y avoir aucun lien entre les deux actifs, alors la corrélation est faible.

Lorsqu’on examine un graphique à long terme du comportement des différents indices mondiaux (ÉUA, Canada, Angleterre), on constate qu’ils se comportent de façon très similaire, la corrélation est forte.

Ainsi, il devient difficile d’investir dans un pays, par exemple le Canada, et demeurer à l’abri de ce qui arrive chez nos voisins du sud ou encore en Europe. Mondialisation oblige, les indices mondiaux ont tendance à se comporter de la même façon. Autant quand ça va bien que quand ça va mal.

Cependant, malgré l’actuelle période d’incertitude, rappelons-nous que même pendant les deux guerres mondiales, deux périodes difficiles à battre au niveau de l’incertitude, du point de vue économique, plusieurs avancées technologiques militaires ont trouvé des débouchés civils et ont permis d’améliorer l’économie de plusieurs pays après ces conflits.

Dans le graphique suivant, on constate que la Grande Dépression (avant et après 1929) a eu plus d’impacts sur les marchés financiers américains que les deux conflits mondiaux. Avec le temps, l’indice a repris son tonus et a repris sa place d’avant la Dépression.

Le point n’est pas de prétendre qu’une guerre mondiale est quelque chose de positif, mais bien de ramener les choses en perspectives, puisque nous ne sommes pas dans la même situation en ce moment. Au cours de l’histoire, il y a pratiquement toujours eu des conflits entre différents pays, sans nécessairement mener vers un conflit mondial.

Mais pour en revenir à vos finances : ne pas investir dans les marchés boursiers ou obligataires étant donné l’incertitude n’est pas la solution. L’effet néfaste que cela aurait sur vos rendements signifie que vous ne seriez pas protégé contre l’inflation.

Puisque la solution n’est pas de se désinvestir (ne conserver que des liquidités dans son portefeuille boursier), il est important de mettre en place une stratégie en ces temps d’incertitudes. La meilleure option demeure la diversification. Non seulement pour ce qui est des industries et services dans lesquels on investit, mais aussi du point de vue géographique. Pour vous aider, l’Autorité des marchés financiers offre de bons conseils sur son site internet pour vous aider à diversifier vos placements. Je vous encourage à vous y référer.

Bons placements!

Clément Hudon, Pl. Fin., FCSI, B.A.A., M. Sc.

 

 

Sur le même sujet

Maîtriser l'art du budget vacances

EXPERT INVITÉ. L'élaboration et le respect d'un budget de vacances ne se limitent pas à l'analyse de chiffres.

Comment surmonter la culpabilité de ne pas épargner suffisamment?

Obtenir des sources de revenus créatives et diversifiées peut vous aider à augmenter votre épargne.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.