Ce qui va changer pour les régimes à prestations déterminées

Publié le 01/09/2023 à 09:59

Ce qui va changer pour les régimes à prestations déterminées

Publié le 01/09/2023 à 09:59

Par Institut de planification financière
Des travailleurs et des pièces de monnaie

Le projet de loi C-228 vise à modifier certaines règles afin de mieux protéger les prestataires de rentes de régimes à prestations déterminées. (Photo: 123RF)

EXPERT INVITÉ. Au fil des ans, certains participants de régimes de retraite, actifs ou retraités, ont vu les prestations de leurs régimes de retraite diminuées en raison de la faillite de leur employeur, ancien ou actuel. Les cas de Nortel, Sears et Groupe Capitales Médias ont notamment fait les manchettes. Le projet de loi C-228 vise à modifier certaines règles afin de mieux protéger les prestataires de rentes de régimes à prestations déterminées (régimes PD).

 

Offrir une meilleure protection

Le 23 novembre 2022, la Chambre des communes du Canada a adopté à l’unanimité la Loi sur la protection des pensions (titre abrégé de «Loi modifiant la Loi sur la faillite et l’insolvabilité, la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies et la Loi de 1985 sur les normes de prestation de pension», ou Projet de loi C-228). Ce projet de loi a reçu la sanction royale le 27 avril dernier.

Ce projet de loi a comme principal objectif d’accorder une meilleure priorité aux Régimes PD en cas de faillite ou d’insolvabilité d’une entreprise. On remarquera toutefois que le projet de loi ne couvre pas les couvertures d’assurance collective.

 

Avant ces nouvelles règles

La Loi sur la faillite et l’insolvabilité (la LFI) et la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (la LACC) protégeaient déjà les Régimes PD en priorisant le remboursement de certaines sommes, notamment:

• les cotisations salariales prélevées sur le salaire des employés pour versement à la caisse de retraite, et

• les coûts relatifs au service courant que l’employeur doit verser à la caisse de retraite.

Bref, les versements pour le service courant (employé et employeur) étaient déjà protégés.

 

Modification majeure

Le Projet de loi C-228 vient ajouter aux montants précités le total des paiements spéciaux relatifs au passé. Il s’agit de paiements liés à un passif non capitalisé ou à un déficit de solvabilité. C’est une modification majeure! On veut ainsi diminuer de façon importante le risque que les droits des participants soient réduits en situation de terminaison de régime PD.

Bref, les versements pour le service passé seront désormais mieux protégés.

 

Champ d’application et limites

Les modifications présentées s’appliqueront autant aux régimes de pension agréés fédéraux qu’à ceux sous juridiction provinciale.

On remarquera quand même que si les déficits passés des régimes de retraite vont grimper dans l’ordre de priorité, il ne s’agit pas de créances garanties pour autant et cette nouvelle protection ne sera pas absolue. Cela implique notamment que si les actifs d’une entreprise s’avèrent insuffisants pour couvrir les déficits passés, les prestataires pourraient quand même voir leurs prestations diminuées.

Enfin, on notera que pour les régimes de retraite existants, des dispositions transitoires sont prévues. Les modifications proposées ne s’appliqueront qu’à partir du quatrième anniversaire de l’entrée en vigueur du projet de loi.

Ces nouvelles protections sont évidemment positives, mais elles ne seront pas absolues et, surtout, elles ne s’appliqueront pas immédiatement pour les régimes existants.

Martin Dupras, A.S.A., Pl. Fin., M. Fisc., ASC, Fellow de l’IQPF

 

Sur le même sujet

Le visa de votre employé étranger va expirer, que faire pour le garder?

14/06/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Il est crucial de commencer les démarches avant la date d’expiration de son permis de travail.

Choisir entre un fonds commun de placement et un FNB

12/06/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Choisir entre un fonds commun de placement et un FNB dépend de plusieurs facteurs cruciaux.

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.