L'expansion des Serres Toundra se fait toujours attendre

Publié le 14/11/2023 à 14:24

L'expansion des Serres Toundra se fait toujours attendre

Publié le 14/11/2023 à 14:24

Par Trium Médias

Le projet prévoit la construction d’un complexe de dix unités, incluant les trois serres actuelles. (Photo: Trium Médias)

Il y a un an, presque jour pour jour, les Serres Toundra dévoilaient en grande pompe leur projet d’expansion de sept nouvelles phases au coût de 525 millions de dollars (M$). À l'époque, le président-directeur général Éric Dubé n’avait pas hésité à qualifier ces investissements de «calibre international». Mais douze mois après cette annonce publique, qu’en est-il de ce mégaprojet? 

«Il est trop tôt pour en parler», a répondu la semaine dernière Éric Dubé. Ce dernier a simplement ajouté que le projet suivait son cours, et qu’il en était à l’étape de la conception.

Le 2 novembre 2022, l’entreprise indiquait lors d'une rencontre d'informations qu’elle n’avait pas d’échéancier précis, mais qu'elle espérait un début des travaux dans un délai de deux ans.

 

Des travaux de 7 à 8 ans

Rappelons que le projet prévoit la construction d’un complexe de dix unités, incluant les trois serres actuelles. Les travaux devraient s’étendre sur sept ou huit ans. L'ajout de serres d’une superficie de 8,5 hectares — pour un total de 60 hectares supplémentaires — est prévu.

Avec cette expansion, les Serres Toundra ne produiront plus seulement des concombres, mais aussi plusieurs autres légumes et fruits, dont des poivrons et des fraises, destinés au marché québécois.

Il est également prévu qu’au moins 300 entreprises du Saguenay—Lac-Saint-Jean se partagent 34M$ en retombées économiques annuellement. La région doit quant à elle recevoir une part des contrats de l’ordre de 205M$ (39% du projet global).

Les revenus en taxation pour Saint-Félicien et Normandin étaient alors estimés à 2,5M$ annuellement.

Par Denis Hudon, Initiative de journalisme local

Sur le même sujet

Bénéfice de 24,9M$ pour la coopérative alimentaire Nutrinor

19/02/2024 | Trium Médias

Le chiffre d’affaires de l’entreprise comptant 1000 employés a atteint 783 millions de dollars.

EncephalX: l'entrepreneuriat au service du bien commun

16/02/2024 | Émilie Parent-Bouchard

FOCUS ESTRIE. L'entreprise propose des solutions aux victimes d'un traumatisme crânien qui doivent être opérées.

À la une

Le «B2B» et le «B2C» sont-ils morts sur les réseaux sociaux?

Il y a 19 minutes | Élisabeth Abbatiello

EXPERTE INVITÉE. En suivant ces règles d'or, nous avons réussi à passer de 0 à 600 000 abonnés sans dépenser un sou.

Norea Capital mise sur Versacom

Il y a 49 minutes | Dominique Talbot

Seulement au Canada, le marché dans lequel Versacom évolue est évalué à 3,5 milliards de dollars.

Bourse: vendre ou ne pas vendre, telle est la question!

SE LANCER EN BOURSE. Acheter des actions est relativement facile, mais les vendre c'est une autre paire de manches.