Le Bureau de la concurrence se penchera sur le transport aérien canadien

Publié le 09/05/2024 à 14:34

Le Bureau de la concurrence se penchera sur le transport aérien canadien

Publié le 09/05/2024 à 14:34

Par La Presse Canadienne

Après l’avoir fait pour le secteur de l’épicerie, le Bureau examinera l’état de la concurrence dans le secteur du transport aérien et la manière dont les gouvernements peuvent y apporter des améliorations. (Photo: La Presse Canadienne)

Le Bureau de la concurrence du Canada annonce qu’il entreprendra une étude de marché sur le transport aérien canadien. 

Après l’avoir fait pour le secteur de l’épicerie, le Bureau examinera l’état de la concurrence dans le secteur du transport aérien et la manière dont les gouvernements peuvent y apporter des améliorations.

Dans une telle étude de marché, le Bureau examine les obstacles à la concurrence dans un secteur spécifique, notamment les réglementations ou les politiques.

Melissa Fisher, sous−commissaire, Direction des fusions, au Bureau de la concurrence, a fait cette annonce jeudi alors qu’elle témoignait devant le Comité permanent des transports des Communes, qui étudie justement l’état de la concurrence entre les lignes aériennes au Canada.

Mme Fisher affirme qu’il s’agira de la première étude de marché dans le cadre des nouveaux pouvoirs octroyés à l’agence en décembre dernier.

Le Bureau de la concurrence avait publié en juin 2023 une telle étude de marché sur le secteur de l’épicerie au Canada.

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour à 17:19 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.