L’entreprise Nutrien encouragée par la forte demande pour les produits d’engrais

Publié le 09/05/2024 à 12:00

L’entreprise Nutrien encouragée par la forte demande pour les produits d’engrais

Publié le 09/05/2024 à 12:00

Par La Presse Canadienne

L’entreprise basée à Saskatoon a été confrontée à une volatilité sans précédent sur les marchés des engrais l’année dernière, ce qui l’a amenée à suspendre indéfiniment l’augmentation prévue de sa production de potasse. (Photo: 123RF)

 

Le président et chef de la direction de Nutrien affirme que l’amélioration de l’automatisation des mines a aidé le géant des engrais à augmenter sa production de potasse au premier trimestre dans un contexte de forte demande pour ses produits.
Ken Seitz a déclaré aux analystes lors d’une conférence téléphonique sur les résultats que l’entreprise était encouragée par la demande ainsi que par la stabilisation continue du marché.
L’entreprise basée à Saskatoon a été confrontée à une volatilité sans précédent sur les marchés des engrais l’année dernière, ce qui l’a amenée à suspendre indéfiniment l’augmentation prévue de sa production de potasse.
Au premier trimestre, le géant des engrais a déclaré un bénéfice de 165 millions $, en baisse de 71% par rapport aux 576 millions $ un an plus tôt, principalement en raison de la baisse des prix de vente nets des engrais.
Cependant, la baisse des prix a été partiellement compensée par l’augmentation des bénéfices du commerce de détail, l’augmentation des volumes de ventes d’engrais et la baisse des coûts du gaz naturel.
Les ventes ont totalisé 5,4 milliards $ US, en baisse de 12% par rapport aux 6,1 milliards $ US pour la même période l’année dernière. 

Le président et chef de la direction de Nutrien affirme que l’amélioration de l’automatisation des mines a aidé le géant des engrais à augmenter sa production de potasse au premier trimestre dans un contexte de forte demande pour ses produits. 

Ken Seitz a déclaré aux analystes lors d’une conférence téléphonique sur les résultats que l’entreprise était encouragée par la demande ainsi que par la stabilisation continue du marché.

L’entreprise basée à Saskatoon a été confrontée à une volatilité sans précédent sur les marchés des engrais l’année dernière, ce qui l’a amenée à suspendre indéfiniment l’augmentation prévue de sa production de potasse.

Au premier trimestre, le géant des engrais a déclaré un bénéfice de 165 millions de dollars (M$), en baisse de 71% par rapport aux 576 M$ un an plus tôt, principalement en raison de la baisse des prix de vente nets des engrais.

Cependant, la baisse des prix a été partiellement compensée par l’augmentation des bénéfices du commerce de détail, l’augmentation des volumes de ventes d’engrais et la baisse des coûts du gaz naturel.

Les ventes ont totalisé 5,4 milliards de dollars américains (G$US), en baisse de 12% par rapport aux 6,1 G$US pour la même période l’année dernière.

Sur le même sujet

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour à 17:19 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.