Chlorophylle privilégie des actions vertes efficaces

Publié le 28/10/2010 à 00:00, mis à jour le 28/10/2010 à 10:12

Chlorophylle privilégie des actions vertes efficaces

Publié le 28/10/2010 à 00:00, mis à jour le 28/10/2010 à 10:12

Pour le fabricant de vêtements de plein air Chlorophylle, la protection de l'environnement, ça coule de source. Et cela, depuis sa fondation en 1980. De la réduction des matières premières à l'usage rationnel de son parc de véhicules, les gestes posés par l'entreprise sont concrets et efficaces, loin du maquillage vert. Petite histoire de la démarche verte d'une PME pleine de bonnes intentions.

La méthode Chlorophylle consiste à ne pas s'encombrer de paperasses, à passer à l'action et à viser à obtenir des résultats concrets rapidement, selon Marc Fournier, directeur de la logistique et responsable de l'environnement de Chlorophylle.

En matière d'environnement, la PME de Saguenay ne part pas de zéro. " Nous posons des gestes verts depuis notre fondation. Par exemple, depuis le début des années 1990, on réutilise 95 % des boîtes en carton provenant de l'approvisionnement asiatique en matériel de plein air [pour rester concurrentielle, Chlorophylle fait confectionner ses vêtements en Chine].

Nos achats de boîtes ont ainsi diminué de 8 000 à 1 000 $ par année. On a aussi été les premiers, en 1993, à concevoir des vêtements de laine polaire à partir de bouteilles de plastique recyclées. On a toutefois commencé à structurer un peu plus notre démarche en 2008", relate M. Fournier.

Un écoconseiller à la rescousse

Cette année-là, Chlorophylle a amorcé une réflexion avec l'expert écoconseiller Jean-Robert Wells, de la Chaire de recherche en Éco-Conseil de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

À la une

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Comment avoir une écoute vraiment attentive?

Il y a 8 minutes | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»

À surveiller: Microsoft, Rogers et Exxon Mobil

Que faire avec les titres de Microsoft, Rogers Communications et ExxonMobil? Voici quelques recommandations d’analystes.