MRC de Memphrémagog: des entrepreneurs comme à l’hôtel

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Décembre 2021

MRC de Memphrémagog: des entrepreneurs comme à l’hôtel

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Décembre 2021

Stephen Cabana, directeur du service de développement économique à la MRC de Memphrémagog (Photo: courtoisie)

 

Imaginez-vous descendre à une auberge de luxe quelque part en Estrie. Dès votre arrivée, un concierge se tient à votre disposition afin de régler une foule de détails pour lesquels vous n’avez ni le temps ni la tête. C’est un peu le service qu’offre l’équipe du développement économique de la MRC de Memphrémagog à ses entrepreneurs. 
« On a mis en place une escouade de l’innovation dont l’objectif est simple : améliorer la productivité par l’innovation », explique Stephen Cabana, directeur du développement économique à la MRC de Memphrémagog. La création de cette équipe de choc vise à éliminer trois problèmes soulevés par les entrepreneurs, qui freinent leur capacité d’améliorer leur productivité : le manque de temps en raison de la rareté de la de main-d’œuvre, la lourdeur de la paperasse gouvernementale à remplir pour obtenir de l’aide et la difficulté à trouver du financement pour leurs projets innovants.
« Notre escouade répond à ces trois préoccupations », assure Stephen Cabana. La MRC dispose des fonds pour financer les projets d’innovation à l’aide de prêts. Peut-être plus important encore, cette équipe s’occupe de réaliser les tâches que les entrepreneurs ne veulent pas, ne peuvent pas ou n’ont pas les moyens de faire. « On prend littéralement en charge la démarche d’amélioration de la productivité basée sur l’innovation », soutient-il.
Le directeur du développement économique précise que tout ce travail de débroussaillage préalable à l’investissement bénéficie d’une subvention qui peut atteindre de 50 % à 80 % des coûts. « Essentiellement, ces fonds viennent couvrir le risque des entrepreneurs dans la démarche en vue d’implanter ou de modifier un processus de fabrication », résume Stephen Cabana.

 

FOCUS RÉGIONAL: ESTRIE. Imaginez-vous descendre à une auberge de luxe quelque part en Estrie. Dès votre arrivée, un concierge se tient à votre disposition afin de régler une foule de détails pour lesquels vous n’avez ni le temps ni la tête. C’est un peu le service qu’offre l’équipe du développement économique de la MRC de Memphrémagog à ses entrepreneurs. 

« On a mis en place une escouade de l’innovation dont l’objectif est simple : améliorer la productivité par l’innovation », explique Stephen Cabana, directeur du développement économique à la MRC de Memphrémagog. La création de cette équipe de choc vise à éliminer trois problèmes soulevés par les entrepreneurs, qui freinent leur capacité d’améliorer leur productivité : le manque de temps en raison de la rareté de la de main-d’œuvre, la lourdeur de la paperasse gouvernementale à remplir pour obtenir de l’aide et la difficulté à trouver du financement pour leurs projets innovants.

« Notre escouade répond à ces trois préoccupations », assure Stephen Cabana. La MRC dispose des fonds pour financer les projets d’innovation à l’aide de prêts. Peut-être plus important encore, cette équipe s’occupe de réaliser les tâches que les entrepreneurs ne veulent pas, ne peuvent pas ou n’ont pas les moyens de faire. « On prend littéralement en charge la démarche d’amélioration de la productivité basée sur l’innovation », soutient-il.

Le directeur du développement économique précise que tout ce travail de débroussaillage préalable à l’investissement bénéficie d’une subvention qui peut atteindre de 50 % à 80 % des coûts. « Essentiellement, ces fonds viennent couvrir le risque des entrepreneurs dans la démarche en vue d’implanter ou de modifier un processus de fabrication », résume Stephen Cabana.

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.