É.-U.: Toyota investit 8G$US supplémentaires pour son usine de batteries

Publié le 31/10/2023 à 13:28

É.-U.: Toyota investit 8G$US supplémentaires pour son usine de batteries

Publié le 31/10/2023 à 13:28

Par AFP

Selon le groupe, cette annonce permettra de créer 3000 emplois. (Photo: 123RF)

Le constructeur automobile japonais Toyota a annoncé mardi un investissement supplémentaire de 8 milliards de dollars américains (G$US), portant le total à près de 14G$US, dans son usine de batterie en construction en Caroline du Nord, aux États-Unis.

Selon un communiqué du groupe, il va également ajouter environ 3000 emplois à son projet.

Cet investissement «renforce l'engagement de Toyota envers l'électrification et la réduction des émissions de CO2, générant des emplois et une future croissance économique pour la région», a relevé Sean Suggs, président de Toyota North Carolina, cité dans le communiqué.

En 2021, le géant japonais avait annoncé avoir choisi la ville de Greensboro, dans cet État du sud-est des États-Unis, pour implanter son usine avec un investissement de 1,29G$US et la création de 1750 emplois.

Il a depuis annoncé plusieurs accroissements de son investissement sur ce site — baptisé «Toyota Battery Manufacturing North Carolina» (TBMNC) — pour atteindre désormais «environ 13,9G$US» et plus de 5000 emplois créés.

Le constructeur compte ajouter huit lignes de fabrication de batteries pour véhicules électriques aux deux prévues précédemment, précise-t-il dans son communiqué, rappelant que quatre lignes de batteries pour véhicules hybrides figuraient déjà dans le projet.

La production sur ce site, qui occupe une superficie équivalente à 121 terrains de football, va augmenter par phases jusqu'en 2030 pour représenter in fine 30GWh par an.

Pionnier des hybrides avec son modèle Prius, le constructeur japonais a longtemps freiné sur les voitures 100% électriques. Il a annoncé en 2021 son intention de lancer quinze modèles 100% électriques d'ici 2025.

À la une

La start-up de Sherbrooke qui veut commercialiser un médicament

03/03/2024 | Emmanuel Martinez

«Les gens pensent que l’argent coule à flots pour les start-ups, parce qu’on nous montre des exceptions.»

La start-up qui voulait faire économiser 1G$ en soins à l'Amérique du Nord

01/03/2024 | Émilie Parent-Bouchard

Une start-up de Sherbrooke propose des solutions aux victimes d'un traumatisme crânien qui doivent être opérées.

Pas de démondialisation, à l’exception des semi-conducteurs

01/03/2024 | François Normand

ANALYSE. Aucun «ralentissement durable» de la mondialisation, mais on observe une incertitude techno-géopolitique.